Le litige entre TikTok et Universal Music Group entraîne davantage de pertes de chansons pour la plateforme !

TikTok, le réseau social populaire, est confronté à une crise majeure. En raison d’un conflit avec Universal Music Group (UMG), un grand nombre de chansons sont en train d’être supprimées de la plateforme. Décryptage !

TikTok
Crédit 123RF

Le conflit entre TikTok et UMG

Le différend entre TikTok et UMG a éclaté lorsque UMG a annoncé qu’elle n’avait pas réussi à conclure un accord avec ByteDance, la société mère de TikTok, concernant les redevances. Par conséquent, TikTok a été contraint de retirer toutes les chansons détenues ou distribuées par UMG avant la fin du mois de janvier. Maintenant, TikTok doit également supprimer toutes les chansons qui contiennent des compositions contrôlées par Universal Music Publishing Group (UMPG).

Selon TikTok, toutes les chansons écrites ou co-écrites par un auteur-compositeur signé chez UMPG doivent être retirées. De plus, toutes les vidéos contenant ces chansons resteront sur la plateforme, mais doivent être mises en sourdine. TikTok estime que le catalogue d’UMG et d’UMPG représente entre 20 et 30 % des chansons populaires sur sa plateforme.

Les conséquences du conflit

Ce conflit a des implications importantes. Si un auteur-compositeur signé chez UMPG a contribué, même de manière minime, à une chanson appartenant à un autre label, TikTok devrait la retirer de sa plateforme. La suppression initiale des chansons détenues et distribuées par UMG a principalement affecté ses propres auteurs-compositeurs et artistes. Cependant, ce dernier développement implique que certains artistes signés sur d’autres labels seront également touchés.

Dans le but de respecter la législation et d’éliminer tous les contenus sous licence d’UMPG avant la fin de février, TikTok a annoncé qu’elle doit commencer à retirer les chansons sans plus tarder.

Le mois précédent, UMG a adressé une lettre ouverte à ses artistes et auteurs-compositeurs, reprochant à TikTok d’avoir essayé de « forcer UMG à accepter un accord d’une valeur moindre que l’accord initial, bien en dessous de la juste valeur marchande et ne reflétant pas leur croissance fulgurante ». La société a également souligné que TikTok ne représente qu’environ 1 % de son chiffre d’affaires total.

En réaction, TikTok a publié le même jour sa propre lettre ouverte, exprimant sa déception et sa tristesse face au fait qu’Universal Music Group ait privilégié son propre profit au détriment des intérêts de ses artistes et auteurs-compositeurs. Une attitude que le réseau social qualifie d’ailleurs d’« égoïste ».

SOURCE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.