L’Oculus Go sera lancé en mai, toujours à 200 euros

L’info nous vient tout droit de Variety qui a consulté ses sources en lien avec Facebook et Oculus, sa filiale, pour avoir une idée de la date de sortie de l’Oculus Go. La firme aurait programmé la commercialisation de son casque de réalité virtuelle autonome au mois de mai prochain, pour un tarif toujours fixé sous la barre des 200 euros.

Selon le média américain, Oculus prévoirait de lancer son casque à l’occasion du F8 de Facebook. Un événement qui se tiendra du 1er au 2 Mai en la ville de San José (en Californie). Bien évidemment, cette information n’a rien d’officiel, il convient donc de la prendre avec un minimum de recul… même si elle nous semble tout à fait crédible et qu’Oculus n’a – en l’état – aucun intérêt à faire traîner les choses plus que de raison.

Soucieux de démocratiser la réalité virtuelle, Oculus présentait récemment son Oculus Go. On sait maintenant qu’il devrait sortir en mai prochain, toujours au tarif de 200 euros.

Initialement annoncé et présenté au cours du mois d’octobre dernier, l’Oculus Go se présente comme une alternative moins coûteuse (et donc potentiellement plus populaire) à l’Oculus Rift. Il profite notamment d’une configuration matérielle tout-en-un, lui permettant de ne pas dépendre d’une machine tierce pour fonctionner (pas de smartphone ou de PC requis). De quoi lui donner un intérêt tout particulier sur le marché de la VR.

Populariser la VR et reprendre l’ascendant sur le marché

Tels semblent être en tout cas les deux objectifs qu’Oculus, et donc Facebook, souhaitent atteindre avec l’Oculus Go. Il faut dire qu’avec son prix aguicheur et ses caractéristiques techniques suffisantes pour expérimenter la VR en toute quiétude, le casque pourrait bien faire mouche et – pourquoi pas – braquer un peu plus les projecteurs sur le Rift (qui profite depuis quelques mois d’un regain de popularité grâce, notamment, à une politique tarifaire agressive).

Reste que si l’Oculus Go n’est pas seul sur le segment des casques autonomes (Pico est également bien implanté sur ce secteur avec son Goblin), il a le mérite de proposer un bon rapport équipement / prix.

Le bougre s’articule en effet autour d’une puce Snapdragon 821 (qui équipait notamment le LG G6 ou le premier Google Pixel), d’un écran LCD WQHD (d’une définition de 2560 x 1440) offrant un champ de vision de 110° et d’un système de son spatialisé directement intégré à l’ensemble. À noter qu’aux dernières nouvelles, deux versions de l’appareil seraient commercialisées. Une première équipée de 32 Go de stockage (certainement celle proposée à 199 euros) et une autre dotée de 64 Go.

Mots-clés oculusoculus go