L’Oculus Rift passe devant le HTC Vive sur Steam

Le casque de Réalité Virtuelle soutenu par Valve, le HTC Vive, n’est plus l’appareil le plus populaire sur la plateforme… de Valve (c’est bien, vous suivez). L’Oculus Rift vient en effet de lui piquer sa place de grand manitou, comme nous l’apprennent les dernières statistiques publiées par Steam. Il faut dire que le casque d’Oculus VR, racheté 2 milliards de dollars par Facebook en 2014, remonte dans les sondages ces derniers temps – et ce grâce à la combinaison de deux principaux facteurs.

D’une part Oculus s’est lancé dans une nouvelle politique tarifaire, cassant au maximum le prix de son produit phare pour lui faire attendre le seuil des 450 euros (contre 700 euros lors de son lancement en 2016) ; d’autre part la firme est parvenue à doter – avec un certain retard – son casque de contrôleurs extrêmement bien pensés.

Les dernières statistiques de Steam viennent de tomber et l’Oculus Rift passe désormais devant le HTC Vive en tant que casque de VR le plus populaire sur le service.

Englobant parfaitement la main sans faire l’impasse sur un motion tracking irréprochable, les Oculus Touch (commercialisés depuis l’été 2017), ont réussi leur pari de faire aussi bien, sinon mieux, que les contrôleurs du HTC Vive. Un point qui n’aura probablement pas échappé qu grand public.

L’Oculus Rift : le bon rapport qualité-prix que l’on attendait plus en VR…

Si l’on compare le Rift au HTC Vive, le doute n’est plus vraiment permis. En dépit de spécifications techniques un chouïa supérieures, le casque soutenu par Valve n’est pas vraiment synonyme de bonne affaire (avec ses 800 euros demandés au lancement, il ne l’a d’ailleurs jamais été), contrairement à l’Oculus Rift qui propose une expérience désormais similaire pour  près de 250 euros de moins.

Reste que l’un et l’autre restent des produits particulièrement coûteux qui demeurent totalement inopérants sans un PC suffisamment performant pour les animer. Une machine qui va souvent chercher dans les 1000 – 1500 euros minimums.

On peut donc se poser des questions sur l’avenir de la VR et se demander si le grand public est vraiment prêt à mettre de telles sommes pour des expériences de réalité virtuelle malgré tout assez peu nombreuses. Des interrogations que les différents constructeurs partagent au point de pousser de plus en plus le marché vers des casques plus abordables, équipés de SoC issus du monde mobile (Snapdragon série 8xx notamment) leur permettant de s’affranchir des machines dispendieuses d’ordinaire nécessaires.

C’est notamment le cas de l’Oculus Go et de certains casques proposés par Pico (le « Goblin » en tête). Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à jeter un œil ici et .