L’Oculus Rift sera compatible Mac si Apple se résout un jour à sortir un bon ordinateur

Palmer Luckey est le co-fondateur d’Oculus, la société qui édite le casque Oculus Rift que vous pouvez pré-commander depuis peu si vous avez trop d’argent. S’il fait parler de lui aujourd’hui, ce n’est pas pour rien, car le bougre a balancé un bon gros troll qui risque de ne pas plaire beaucoup aux fans d’Apple.

En effet, s’ils étaient intéressés par l’Oculus Rift, ces mêmes fans devraient savoir que le casque ne sera pas compatible avec Mac. Pourquoi ? Palmer Luckey a une explication : tout est de la faute d’Apple et de la qualité médiocre de ses ordinateurs.

Oculus Rift

Qui est cet homme qui utilise un Oculus Rift ? Sûrement pas un utilisateur de Mac en tout cas.

Un troll qui ne devrait pas améliorer la réputation de notre homme qui est finalement un habitué de paroles plutôt violentes de ce genre.

Si Apple sort un jour un bon ordinateur, l’Oculus Rift sera compatible Mac

L’Oculus Rift est disponible depuis un bon moment maintenant en version de développement. Le fait est que ce kit de développement est compatible Windows, mais aussi Mac (et même Linux). Alors pourquoi la version finale de l’Oculus Rift ne demeure-t-elle que sous Windows ?

Selon Luckey, c’est à Apple de s’en préoccuper : “si ils sortent un jour un bon ordinateur”, alors l’Oculus Rift proposera une compatibilité Mac. Et derrière ce troll se cache un semblant de vérité (la vérité selon Oculus).

Lorsque vous achetez un ordinateur déjà monté, sans vous-même choisir les composants, il arrive assez souvent que vous vous fassiez “arnaquer” sur l’un des composants : un disque dur de trop faible capacité, un processeur à la traîne, ou quoi que ce soit d’autre. Selon Palmer Luckey, Apple ne fait pas exception.

Ainsi, selon lui, la marque à la pomme ne se préoccupe guère des GPU. Actuellement, les GPU les plus puissants qu’embarquent les Mac ne le seraient ainsi toujours pas assez pour faire tourner l’Oculus Rift proprement : “vous pouvez acheter un Mac Pro à 6000$ […] et il ne correspond toujours pas à nos spécifications recommandées”.

Il faut dire que les spécifications recommandées par Oculus sont assez spécifiques et que le premier netbook venu ne sera donc en théorie pas suffisant. D’ailleurs, en janvier, Palmer Luckey, encore et toujours, avait déjà déclaré que la plupart des utilisateurs d’ordinateurs ne pourraient pas sauter le pas de la réalité virtuelle à cause de leurs “PC merdiques”. Il y a des melons qui prennent de la place mine de rien.

Simple troll pour faire parler d’Oculus ? C’est bien possible puisque ça n’est en rien une vraie explication pour le manque de compatibilité : les ordinateurs Linux étant les mêmes que ceux sous Windows, le matériel n’est pas la raison qui pousse Oculus à rester sous Windows. A priori, du côté d’Oculus comme de beaucoup d’autres éditeurs, on regarde du côté de la majorité et on ne va pas plus loin.