Loi Hadopi : Sarkozy en colère…

Fallait s’y attendre… Face à la grosse branlée que vient de se prendre la loi Hadopi, notre sympathique président n’est pas parvenu à se contenir. Il a même été jusqu’à blâmer “l’amateurisme”  de la majorité qui s’est finalement faite avoir en beauté. Et comme à chaque fois que notre président nous fait une colère, c’est tout le monde qui se bouge…

Albanel 2, le retour...

Lorsque Nicolas tape du pied, c’est tout le gouvernement qui retient son souffle et qui serre les fesses. Et là, pour le coup, il est vraiment en colère, notre président, n’hésitant pas à pointer du doigt son premier ministre ainsi que ce pauvre Jean-François Copé. Tendu, hein ? Non, mais en même temps, on le comprend, le Nicolas. Rien ne peut se mettre en travers de ses ambitions, même pas la démocratie. Ce que Nicolas veut, il doit l’avoir.

Et le plus beau, dans cette histoire, c’est que Jean-François Copé a du coup proposé de faire du ménage dans le planning parlementaire pour laisser de la place à la loi Hadopi. Selon différentes sources, il semblerait même qu’il ait proposé de décaler l’examen d’une proposition de loi sur… l’inceste. Oui oui, vous avez bien lu… En Sarkozie, la lutte contre le piratage est plus importante que la lutte contre l’inceste.

Je sais pas pour vous, mais ça me fait quand même très froid dans le dos.

Tiens, c’est marrant, tout d’un coup, j’ai vraiment honte de ma nationalité.

EDIT : Finalement, la loi Hadopi repassera le 29 avril, après la fameuse loi sur l’inceste (via Clubic).

Via Le Journal du Net