Londres : Facebook met la main sur une société développant une technologie bien meilleure que le GPS

Facebook a acquis une nouvelle start-up londonienne appelée Scape Technologies. Bien que cette start-up ne soit pas encore très connue, ses activités ont suscité l’attention du géant des réseaux sociaux qui cherche présentement à investir dans des plateformes de prochaine génération, notamment dans la réalité virtuelle et la réalité augmentée.

Plus précisément, Scape Technologies est une start-up fondée en 2017 qui développe un « service de positionnement virtuel » basé sur la vision par ordinateur. Ce service permet ainsi aux développeurs de créer des applications nécessitant un niveau de précision de localisation supérieur aux capacités du GPS.

facebook

Crédits Pixabay

D’après les documents examinés par TechCrunch, il se pourrait que Facebook ait acquis Scape Technologies au prix de 40 millions de dollars environ.

Une technologie plus qu’intéressante

Edward Miller, le PDG et cofondateur de Scape, avait précédemment décrit le « moteur de vision » de Scape comme un pipeline de cartographie à grande échelle qui crée des cartes 3D à partir d’images et de vidéos ordinaires.

Les appareils photos peuvent ainsi, grâce à l’aide de l’API « Visual Positionning Service » de la start-up, utiliser le Vision Engine et déterminer leur emplacement exact avec une meilleure précision que celle que peut donner le GPS.

D’ailleurs, le service de positionnement visuel a été mis à la disposition de certains développeurs via le kit de développement de l’entreprise.

L’entreprise souhaitait que sa technologie soit utilisée initialement sur des applications de réalité augmentée. Toutefois, la technologie pouvait également servir à alimenter des applications dans les domaines de la mobilité, de la logistique et de la mobilité. Finalement, la start-up avait caressé l’idée que sa technologie puisse être insérée à toute machine équipée d’un appareil photo.

Facebook ne veut pas dévoiler ses plans pour Scape Technologies

TechCrunch a eu vent de cette acquisition par un dossier réglementaire. Toutefois, les termes de l’accord restent inconnus et un porte-parole de Facebook a d’ailleurs déclaré que l’entreprise acquiert « de temps en temps de petites entreprises technologiques. Nous ne discutons pas toujours de nos plans ». Mais si Facebook se montre avare à donner des détails sur son acquisition, une mise à jour de la Companies House, l’équivalent britannique du registre du commerce et des sociétés, a révélé que Facebook détient désormais le contrôle majoritaire de l’entreprise, disposant de plus de 75% de parts sociales.

Par ailleurs, d’autres documents ont également montré que les précédents représentants en capital-risque de Scape avaient démissionné du conseil d’administration de Scape et avaient été remplacés par deux dirigeants de Facebook.