Long March 3B : des débris de la fusée sont retombés vers le sol

Le 9 mars dernier, la Chine a réussi à lancer un satellite de navigation Beidou sur une orbite de transfert géostationnaire à partir de la base de lancement de Xichang  grâce à un lanceur Long March 3B. Cependant, comme le montre une publication postée par un internaute sur une plateforme de réseau social chinoise, un des boosters constituant la fusée à trois étages est retombé au sol. Le booster en question avait un diamètre de 2,25 m et n’a heureusement fait aucun blessé.

Ce n’est pas la première fois que des débris de fusées chinoises retombent sur la terre ferme. Les trois premiers sites de lancement de la Chine ont en effet été construits durant la Guerre Froide et ont été installés dans les terres pour des raisons de sécurité. En novembre 2019, des débris d’une autre fusée Long March 3B lancée à partir de Xichang avaient atterri sur un village dans les alentours de la base et a détruit des bâtiments.

Crédits Pixabay

En général, les bases de lancement de fusées sont installées près de la mer pour que les éventuels débris ne causent aucun danger pour la population. En 2016, la Chine a ouvert le site de lancement de Wenchang qui se trouve près de la côte et qui sera utilisé pour lancer une nouvelle génération de fusées.

La zone de la chute

En ce qui concerne le lancement du 9 mars, la publication sur les réseaux sociaux n’a pas précisé l’endroit exact de la chute. Toutefois, certains des commentaires des internautes indiquaient que l’accent des personnes sur la vidéo était celui de la province de Guizhou.

D’ailleurs, cette région fait partie des zones dont l’espace aérien a été fermé avant le lancement.

En Chine, avant un lancement, il est demandé à la population vivant dans les zones susceptibles de recevoir des débris d’évacuer la zone et de ne pas approcher des épaves qui peuvent être contaminées par le carburant hypergolique toxique.

Une fusée plus sure ?

Parmi les fusées de nouvelle génération de la Chine, il y a le lanceur Long March 7A qui a été conçu pour remplacer le Long March 3B. Selon les informations, cette nouvelle fusée serait plus sure en ce qui concerne les débris.

Le 16 mars dernier, une fusée Long March 7A a été lancée à partir de la base côtière de Wenchang. Malheureusement, il y a eu une anomalie et la charge utile n’a pas pu atteindre l’orbite.

Il est très probable que la nouvelle fusée prévue remplacer le lanceur Long March 3B ne puisse pas voler pendant un certain temps en attendant que tous les problèmes techniques ne soient réglés. Il faut ainsi s’attendre à d’autres décollages à partir des bases se trouvant dans les terres puisque la Chine a comme objectif de procéder à 40 lancements au cours de cette année 2020.