Love, Death and Robots renouvelé pour une saison 2

Love, Death and Robots, la série d’anthologies animées de Tim Miller et David Fincher a été renouvelée pour une nouvelle saison par Netflix. Il a été annoncé que cette suite contiendra de nouvelles scènes encore plus denses, avec des récits de SF encore plus violents et sexy que dans la saison 1.

Cette deuxième saison sera également pimentée par l’arrivée d’une réalisatrice professionnelle à la direction du projet. Hollywood Reporter rapporte en effet que Jennifer Yuh Nelson (Kung Fu Panda 2 et 3) participera à la série d’anthologies en tant que réalisateur principal.

Crédits Unspash

Pour l’instant, la date de sortie ainsi que le nombre d’épisodes de cette saison 2 de Love, Death and Robots n’a pas encore été dévoilé, mais cela ne devrait tarder.

« Un projet de rêves »

Love, Death and Robots a fait ses débuts sur Netflix il y a trois mois (en mars), avec une saison 1 composée de 18 courts-métrages d’animation de SF, de comédie ou encore d’horreur. La durée de chaque épisode se situait alors entre cinq à quinze minutes.

La série s’est démarquée par un contenu résolument adulte qui lui a valu de nombreuses critiques positives de la part du public, mais aussi des médias.

Tim Miller (Deadpool) considère la série comme un « projet de rêve » : « Les films, les bandes dessinées, les livres et les magazines de fiction fantastiques de Midnight m’ont inspiré pendant des décennies », avait-il confié lors de la toute première présentation du projet. « […] Je suis tellement excité que le paysage créatif ait finalement suffisamment changé pour que l’animation pour adultes fasse partie d’une conversation culturelle plus large. »

Yuh Nelson, la femme de la situation

À l’origine, Love, Death and Robots a été pensé pour être une « trilogie ». Ainsi pour veiller à ce que le « volume 2 » soit tout aussi original et passionnant que le « volume 1 », Netflix a fait appel à Jennifer Yuh Nelson qui, au vu de son superbe travail avec Kung Fu Panda, ne manquera pas d’apporter du peps et de l’énergie à cette saison 2 de Love, Death et Robots.

Rappelons que la réalisatrice sud-coréenne a été la première femme à avoir dirigé un long métrage d’animation dans un grand studio hollywoodien. Son talent ne se discute pas, la preuve avec les deux Kung Fu Panda qui ont récolté l’impressionnante recette de 1,8 milliard de dollars dans le monde.

C’est donc avec impatience que les fans attendent de découvrir son travail avec Love, Death and Robots.