L’OVNI « découvert » sur Google Earth serait un simple glacier finalement

Google Earth s’est retrouvé sous les feux des projecteurs en début de semaine lorsqu’une figure emblématique de la complosphère a prétendu avoir trouvé l’épave d’un vaisseau extraterrestre sur une île située non loin de l’Antarctique. Toutefois, cet artefact ne serait en réalité rien de plus… qu’un simple glacier tombé d’une montagne proche.

Tout a commencé dimanche lorsque Tyler Glockner, le très controversé éditeur de la chaîne SecureTeam01, a publié une vidéo présentant un étrange artefact découvert au beau milieu de l’île de la Géorgie du Sud.

Google Earth

Situé à ces coordonnées, l’artefact en question se présentait sous la forme d’une structure tubulaire longue de plusieurs mètres et reposant au bout d’une traînée provenant d’une chaîne montagneuse située plus au nord.

Un OVNI écrasé ou… un simple rocher ?

Fidèle à ses habitudes, Tyler Glockner n’a pas hésité à évoquer l’épave d’un vaisseau extraterrestre, un vaisseau qui aurait perdu le contrôle lors de son entrée dans l’atmosphère terrestre.

La séquence a rencontré un certain succès et elle a ainsi été vu plusieurs dizaines de milliers de fois en l’espace de seulement quelques heures. Beaucoup ont été séduits par les explications données par le tenancier des lieux, mais certains internautes ont tout de même fait remarquer que la forme en question ressemblait davantage à un rocher qu’à un vaisseau venu des confins de l’espace.

Des confrères ont donc eu l’idée de poser directement la question à un spécialiste de la géographie physique, le Docteur Richard I. Waller. Passionné de vélo et de randonnées en montagne, ce dernier a commencé à s’intéresser aux processus de formation des montagnes à l’adolescence et il a très vite ressenti le besoin d’en faire son métier.

Une chute consécutive à une avalanche

Après avoir étudié la géographie à Oxford, il est parti pendant deux mois en Alaska afin d’étudier les environnements froids et il a passé par la suite un doctorat à Southampton avant de mener des recherches en glaciologie à Greenwich dans le cadre d’une bourse postdoctorale.

Il enseigne depuis 2001 à l’Université de Keele tout en continuant à étudier les glaciers.

Après avoir attentivement observé la forme mise en lumière dans la vidéo de Tyler Glockner, cet éminent spécialiste en a déduit que cette dernière était en réalité un rocher ou un glacier tombé de la chaîne montagneuse suite à une avalanche dans la région. En glissant en contrebas, ce dernier aurait laissé derrière lui les traces visibles sur la vidéo.

Pour appuyer son propos, Richard Waller a notamment fait remarquer que des débris d’avalanche se trouvaient au pied de la pente.

Mots-clés googlegoogle earth