Lowe équipe certains employés d’exosquelettes

Plutôt que de remplacer ses salariés par des machines, Lowe, une société américaine de matériels de construction et jardinage, a préféré les équiper d’exosquelettes pour les aider dans leurs tâches. Ces « armures » se présentent comme des harnais qui épousent parfaitement la forme et les mouvements du corps. Réservés aux employés qui travaillent dans la manutention, les exosquelettes les aident à soulever et porter plus facilement de lourdes charges.

Pour le développement de ses exosquelettes, Lowe a fait appel aux compétences de Virginia Tech. Ensemble, ils ont élaboré des équipements non motorisés qui n’entravent pas les mouvements de son porteur. Au contraire, la sensation est très naturelle si on en croit les dires de Kyle Nel, directeur du laboratoire d’innovation de la société.

Lowe

Depuis quelques mois, quatre exosquelettes sont mis à disposition des employés d’un magasin de l’entreprise à Christianburg, Virginie.

Personnalisés en fonction du porteur

Pour une utilisation plus pratique et confortable, Lowe et Virginia Tech ont conçu des exosquelettes capables de s’adapter aux mouvements du salarié qui le porte. Ils sont dotés de tiges en fibre de carbone qui remplissent parfaitement leur rôle de tendon artificiel. Peu importe les gestes effectués par le porteur, les tiges de l’exosquelette lui permettent de manipuler plus facilement des charges très lourdes.

Kyle Nel explique à ce sujet : « Lorsque la personne marche et se penche pour ramasser quelque chose, les tiges collectent de l’énergie potentielle. Et quand elle se redresse, cette énergie est remise dans les jambes et le dos. […] cela donne la sensation que cette chose lourde qu’ils doivent soulever l’est beaucoup moins. »

Panasonic et RB3D s’y mettent également

Lowe n’est pas la seule firme à s’intéresser de près au potentiel que représentent les exosquelettes pour le secteur de la manutention. Panasonic a développé des modèles robotisés destinés à aider les travailleurs dans les usines et les entrepôts. De même pour l’entreprise française RB3D qui travaille activement sur le développement d’une armature civile dans le cadre de son projet Hercule.

Les possibles applications de l’exosquelette ne se limitent pas seulement à la manutention. Actuellement, cet équipement innovant est déjà beaucoup utilisé dans le secteur militaire, industriel, médical ou encore pour le pilotage de robot à distance.