Une drôle de lueur inexpliquée dans l’espace lointain

La sonde américaine New Horizons a survolé Pluton en juillet 2015. Après son passage au-dessus de la planète naine, elle s’est aventurée du côté de la ceinture de Kuiper. Les astronomes ont profité de la position de New Horizons, qui était alors très éloignée du Soleil, pour déterminer la somme totale des lumières qui composent l’Univers.

Les chercheurs ont filtré toutes les sources de lumière connues pour se concentrer sur celles qui n’ont pas encore été détectées à ce jour. Ils ont alors découvert une étrange lueur qui semble provenir du fin fond de l’espace.

New Horizons Kuiper
.

Cette lumière a éveillé la curiosité des astronomes qui peinent actuellement à déterminer d’où elle vient.

Une découverte inattendue

La  découverte de cette lueur inexpliquée a fait l’objet d’une étude qui a reçu une autorisation de publication dans la revue The Astrophysical Journal. L’astronome Marc Postman, coauteur de cette étude, a indiqué au site Vice que la détection de cette lumière était inattendue. Pour l’instant, ses origines restent encore mystérieuses.

L’utilisation des données enregistrées par New Horizons devait permettre aux chercheurs de connaître la quantité de lumière qui peut être détectée grâce à un télescope qui étudie une portion aléatoire du ciel. Une fois qu’ils seront plus avancés sur les origines de cette lueur, ils devraient avoir plus d’éléments en main pour « mesurer l’énergie totale de toutes les étoiles et galaxies » dans l’Univers.

Les restes d’une étoile morte ?

Des expériences similaires ont été réalisées par le passé grâce aux images du télescope spatial Hubble. Toutefois, les données collectées par New Horizons sont plus intéressantes d’un point de vue scientifique, car elle se trouve à une distance idéale du système solaire. La sonde a en effet plus de chance de déceler de nouvelles sources de lumière dans le noir.

Les chercheurs ont émis une première hypothèse sur l’origine de la lueur étrange qui a été détectée par New Horizons. Selon eux, il pourrait s’agir des restes d’une étoile qui serait morte il y a des années de cela. Une deuxième théorie suggère que cette lumière pourrait provenir de la collision et de l’ « annihilation » des particules de matière noire.

Marc Postman a indiqué qu’il était encore trop tôt pour se prononcer définitivement sur la source de cette lumière. Il envisage de faire intervenir des instruments sophistiqués comme le James Webb Telescope pour capturer des photos de cette portion de l’espace pour en savoir plus.

Mots-clés astronomie