On pense savoir d’où vient l’eau de la Lune

Pendant longtemps, les scientifiques pensaient que la Lune était dépourvue d’eau. Pourtant, les observations qui ont été réalisées après les missions Apollo ont permis de découvrir que ce n’était pas le cas. Depuis, les chercheurs ont essayé de remonter jusqu’à l’origine de cette eau qui est présente sous toutes les formes à la surface de notre satellite naturel.

Après avoir passé en revue plusieurs hypothèses, une équipe internationale de scientifiques dit savoir d’où vient l’eau sur Lune. Leur recherche a fait l’objet d’une étude qui a été publiée dans la revue Astrophysical Journal Letters. D’après eux, la Terre joue un rôle important dans la formation de l’eau lunaire.

Crédits Pixabay

Pour mieux comprendre l’origine de cette eau, il faut se tourner vers la magnétosphère terrestre.

Des informations obtenues grâce au satellite Chandrayaan-1

Les chercheurs sont d’accord pour dire que les vents solaires contribuent à la formation de l’eau sur la Lune. Les ions d’hydrogène qu’ils transportent sur la surface lunaire se transforment en effet en eau sous forme moléculaire. Toutefois, il ne s’agit pas de la seule source d’eau de notre satellite.

En étudiant les données enregistrées par le satellite Chandrayaan-1 et son outil Moon Mineralogy Mapper (M3), les chercheurs ont découvert que la Terre fournissait également une partie de l’eau qu’on retrouve sur la Lune. Elle se formerait grâce à des ions d’hydrogène issus de la magnétosphère terrestre, également connue sous le nom de « vent de la Terre. »

A lire aussi : La pleine Lune a bien un effet sur le sommeil

La magnétosphère prend le relais

Dans leur étude, les scientifiques ont indiqué que normalement notre satellite perd une partie de l’eau qui se trouve dans les régions de hautes latitudes pendant la pleine lune. Il faut savoir que cette période coïncide avec le passage de la Lune dans la magnétosphère terrestre. L’étude des données enregistrées par le satellite Chandrayaan-1 a faussé cette hypothèse.

En effet, durant cette phase, la Lune semble toujours avoir une source d’approvisionnement en eau. Cela a poussé les chercheurs à revoir leur théorie. Ils ont donc étudié les données cartographiques montrant la répartition de l’eau lunaire. Finalement, ils sont arrivés à la conclusion que la magnétosphère terrestre transporte des ions d’hydrogène sur la surface lunaire pour assurer son approvisionnement en eau.

A lire aussi : Y aurait-il des os de dinosaures sur la Lune ?

À terme, les résultats de cette étude devraient permettre de mieux comprendre le cycle de l’eau dans l’espace.

Mots-clés luneterre