L’US Army aimerait permettre à ses soldats de voir à travers les murs

L’armée américaine veut développer une technologie qui permettrait à ses soldats de voir à travers des structures solides. Concrètement, le concept permettrait d’identifier les gens de l’autre côté et de distinguer les cibles. Techniquement, le dispositif offre la possibilité de voir bien au-delà de ce qui est visible à l’œil nu.

Ce projet, connu sous le nom de RF-Pose, sera monté à l’aide d’un algorithme informatique.

Smartphone armée

Crédits pixabay

Les forces spéciales, le commandement du développement des capacités de combat, la direction de la vision nocturne et des capteurs électroniques, le commandement, le contrôle, les communications, le département informatique, le renseignement, la surveillance et la reconnaissance, ou C5ISR, collaborent ensemble pour la réalisation de ce projet.

Ce n’est pas la première fois que le gouvernement ou l’armée tente de produire des technologies de pointe avec des capacités de ce genre. Néanmoins, force est d’admettre que la perspective de cet instrument est à la hauteur d’un fantasme de science-fiction.

Plusieurs niveaux de détection

L’armée a sollicité l’aide des experts industriels pour développer la STTW ou le système Sense Through the Wall.

À l’heure actuelle, les responsables étudient la faisabilité du projet. Ils ont expliqué que l’objectif est de créer un système qui confère aux soldats la capacité « de détecter, d’identifier et de surveiller les personnes, les animaux et les matériaux derrière des obstacles ». La zone de détection doit comprendre plusieurs niveaux et une longue distance.

Selon les responsables, cet outil permettra aux soldats de prendre des décisions cruciales, voire vitales. « Il faudrait aussi déterminer si les personnes à l’intérieur sont en position assise ou debout tout en confirmant si elles sont amies ou ennemies. Cela amène à trouver le plus rapidement possible leurs données biométriques », ont expliqué les experts.

Une carte en 3D des bâtiments cibles

L’armée américaine souhaite également que le dispositif permette d’identifier des engins explosifs, des pièges, des armes cachées ou des ennemis derrière un mur. Les données collectées seront utilisées pour une établir carte en 3D des bâtiments cibles.

De plus, l’armée américaine a souligné que le matériel est censé être capable de cartographier une structure cible. Il doit également permettre de distinguer les pièces cachées, les passages, les alcôves ainsi que tout ce qui se trouve sous terre.

Toutes les informations recueillies sont accessibles à tous les combattants via une tablette. Le système doit être mobile, car les données y seront affichées ou sur un autre appareil similaire. Selon les chercheurs, les soldats utiliseront le système à partir de lunettes de réalité augmentée avec un dispositif émetteur qui sert à identifier les projections des ennemis camouflés.