L’US Army développe des drones capables de changer de forme

L’armée américaine pourra bientôt développer des véhicules capables de changer de forme suivant les exigences spécifiques d’une mission. Pour cela, elle a inventé une gamme de transformateurs qui permettra de réduire le temps de recherche tout en accélérant les simulations informatiques.

Ce nouvel outil servira à créer des appareils semblables à des drones et des UAV aux ailes à forme variable.

Une vue du sol, prise depuis un drone

Photo de Sander Weeteling – Unsplash

L’outil sera utilisé pour modéliser et optimiser la configuration des véhicules sans pilote à décollage vertical. En général, il faut dix mille heures pour calculer le fonctionnement d’une structure. Cette invention réduirait le temps de traitement d’un modèle jusqu’à quatre-vingts pour cent.

Les chercheurs qui ont contribué à cette étude travaillent au laboratoire appartenant à l’US-Army et à l’université Texas A&M. Ils ont publié des résultats après avoir exploré les structures des fluides pendant deux ans.

Pour des structures plus fluides et moins encombrantes

Une mission de renseignement, de surveillance et de reconnaissance requiert toujours un engin à la fois rapide et non encombrant, peu importe la façon dont il se déplace.

C’est notamment le problème avec les drones militaires CH-4. Ils sont beaucoup plus grands que certains petits avions qui peuvent transporter des passagers.

« Les ailes courtes sont utiles et manœuvrables pour les déplacements rapides de courtes distances. Par contre, les longues ailes sont nécessaires lorsque les drones doivent passer beaucoup de temps en l’air, un vol à faible puissance et à haute endurance », a expliqué le Dr Francis Phillips, ingénieur aérospatial au laboratoire de recherche de l’armée américaine.

Depuis une vingtaine d’années, les recherches ont été axées sur des structures fluides. En général, si le matériau ne présente aucune rigidité structurelle, les concepteurs peuvent réaliser une carrosserie lisse sans interstices entre les panneaux.

À lire aussi : Les drones d’Alphabet livrent des livres aux Etats-Unis

Des applications dans le secteur automobile

La plupart des constructeurs automobiles veulent créer des structures à forme changeante. Une marque allemande en a déjà proposé, il y a quatre ans.

La carrosserie de la voiture était composée de huit cents petits triangles qui pouvaient se déplacer pour se modifier.

BMW a aussi présenté Gina, en 2008. Sa carrosserie est en tissu lisse et extensible. Elle lui permet de changer de forme lorsque le conducteur ouvre les portes et le capot. Actuellement, les concepteurs de voitures à hautes performances développent l’aérodynamique active.

Les appareils militaires de haute technologie ont toujours apporté un dilemme éthique. Toutefois, pour le moment, ce type d’outil ne sera utilisé qu’à des fins commerciales. Les connaissances acquises à sa manipulation permettront aux constructeurs automobiles d’adopter une autre approche pour l’aérodynamique des véhicules. Le but serait d’améliorer l’efficacité des moyens de transport.

À lire aussi : Cette vidéo montre un navire de l’US Navy en train d’abattre un drone au laser

Mots-clés robotiquerobots