L’US Space Force n’est pas contre l’idée de placer des troupes en orbite

Les États-Unis ne sont jamais à la traîne quand il s’agit de leurs forces armées. L’année dernière, le gouvernement avait fièrement annoncé la création de l’« United States Space Force », présentée comme la toute nouvelle structure militaire américaine spécialement dédiée à l’espace.

Depuis, la jeune branche de l’armée américaine n’a pas perdu de temps pour s’activer. En mars dernier, l’US Space Force a lancé son tout premier satellite, en étroite collaboration avec l’United Launch Alliance, la coentreprise entre Boeing et Lockheed Martin.  

La Terre vue de l'espace
Crédits Pixabay

Et ce n’est que le début ! En effet comme l’explique l’un des hauts dirigeants de l’US Space Force, ils comptent aller encore plus loin dans un futur proche en envoyant des troupes militaires en orbite !

Bientôt des militaires américains dans l’espace   

L’info a été lâchée par le major général John E. Shaw, le chef du Commandement des opérations spatiales de la Force spatiale et qui fait partie de la direction du Commandement spatial américain.

Durant une conférence organisée par l’innovation AFWERX groupe, le major Shaw a affirmé que déployer des forces armées dans l’espace serait inévitable pour l’US Space Force : « à un moment donné, oui, nous mettrons des humains dans l’espace […] Ils peuvent exploiter des centres de commandement quelque part dans l’environnement lunaire ou ailleurs », a-t-il indiqué sans détour.

Il a toutefois insisté sur le fait que le déploiement de militaires américains dans le ciel n’est pas encore pour demain, et qu’il faudra encore de longues préparations logistiques avant d’y arriver.

A lire aussi : On connaît enfin la doctrine de l’US Space Force

Des bases militaires « partiellement autonomes »

En parallèle, l’US Space Force prévoit également des installations militaires spatiales qui seraient capables de se passer d’assistance humaine. En effet comme le fait remarquer le major Shaw, les hommes ne sont pas faits pour vivre dans l’espace trop longtemps.

Le major Shaw a ainsi évoqué des installations spatiales autres que l’ISS et qui seraient « partiellement autonomes ». Le but est que les structures militaires n’aient pas besoin d’humains pour les gérer 24 h/24. L’idée serait que les satellites embarquent des programmes intelligents qui leur permettent d’effectuer des manœuvres automatiques en cas de menace spatiale. « Avec l’apprentissage automatique et l’intelligence artificielle, nous allons avoir un très grand nombre de systèmes automatisés et autonomes fonctionnant [sur] la Terre et l’orbite lunaire et l’orbite solaire dans les jours et les années à venir, faisant des activités spatiales de sécurité nationale. »

On attend avec impatience d’en savoir plus sur cet ambitieux projet !