Lyft collaborera désormais avec Amazon pour la livraison des produits

Alors que récemment, on avait reporté qu’Amazon ne savait plus où donner de la tête avec ses ventes, expéditions et livraisons, à tel point que la firme de commerce en ligne a suspendu les commandes non prioritaires en France, en Italie, mais également en Inde.

À cela s’ajoute le fait que plusieurs de ses employés ont été diagnostiqués positifs au coronavirus, entraînant la mise en quarantaine de la plupart de ses travailleurs dans ses entrepôts américains, on s’est demandé comment et dans quelle mesure Amazon réussira à gérer ses expéditions et livraisons.

Crédits Unsplash

Mais il semblerait que les entreprises savent collaborer dans les moments critiques. Question de survie plus qu’opportunité de business ? On ne sait pas. Mais le fait est qu’un partenariat vient de naître entre Amazon et Lyft pour effectuer les livraisons de colis et des produits d’épicerie en ces temps difficiles.

Lyft étend ses services

Selon CNet, depuis que les mesures de confinement ont été prises, Lyft et Uber ont vu leurs chiffres d’affaires s’effondrer autant que leurs conducteurs ont vu leur nombre de passagers chuter. Sauf que Lyft semble souffrir davantage de cette situation que son concurrent étant donné qu’Uber peut toujours compter sur ses autres services, comme la livraison de nourriture avec Uber Eats.

Lyft s’est vu ainsi contraint d’élargir ses horizons afin de maintenir son activité à flot. Et c’est dans cette optique que sa collaboration avec Amazon a vu le jour. Dans une annonce qu’elle a fait le mois dernier à ses chauffeurs via un e-mail, la firme a déclaré qu’elle leur enverrait des notifications hebdomadaires sur les « nouvelles informations sur la conduite, les opportunités de gain et le soutien à la communauté ».

À noter que beaucoup de chauffeurs chez Lyft se sont vus contraints de prendre des congés non payés, car ils ont été diagnostiqués positifs au coronavirus, ou bien ils en ont présenté les symptômes. Bien que Lyft ait promis de leur accorder un congé payé de deux semaines, certains conducteurs ont confié qu’il était difficile d’obtenir cette aide financière.

Les conducteurs de Lyft peuvent désormais postuler chez Amazon

Dans l’e-mail, l’entreprise a également ajouté que : « Pour gagner un revenu supplémentaire dès maintenant, les chauffeurs de Lyft peuvent postuler pour l’un des postes récemment offerts par Amazon ». Lyft a également informé ses conducteurs du projet de loi de relance du gouvernement fédéral ainsi que de la manière dont ils pourraient accéder aux prestations de chômage du gouvernement.

Quant à la protection des conducteurs contre le Covid-19, Lyft a déclaré que les conducteurs pouvaient mettre une barrière en plastique entre les sièges avant et arrière de leurs voitures et de baisser les vitres lors des trajets afin d’augmenter la ventilation dans la voiture. Pour l’instant,

Amazon n’a pas fait de commentaire sur ce partenariat avec Lyft.