Lyft lance ses nouveaux vélos électriques, ils seront disponibles à San Francisco vers la fin juin

Après le retrait de ses 3000 vélos électriques en avril dernier à San Francisco pour cause de dysfonctionnement, Lyft vient de lancer un nouveau type de vélos partagés. Si le projet était principalement connu sous le nom de Ford GoBike, dorénavant il s’appelle Bay Wheels.

D’après le porte-parole de la compagnie, les nouveaux vélos électriques de Lyft sont déjà disponibles depuis le 11 juin dernier dans la ville de San Jose. Oakland et San Francisco, quant à elles, attendront la fin du mois pour pouvoir en bénéficier.

Vélo

Crédits Pixabay

Comme auparavant, ces nouvelles bicyclettes seront accessibles au niveau des kiosques mobiles près des quais ou via l’application Lyft.

De nouvelles fonctionnalités

Le nouveau vélo électrique de Lyft présente certaines options qui le différencient des anciens modèles. Il est en effet doté d’une assistance au pédalage, idéale pour monter plus aisément les pentes. Une nouvelle serrure a aussi été installée afin de faciliter son utilisation et permettre au coureur de se garer en dehors des stations.

A part les questions techniques, Lyft prévoit également de personnaliser les vélos  avec des dessins appelés « Art mobile ». Pour ce faire, l’entreprise sollicite actuellement les artistes spécialisés dans ce domaine. On sait déjà que le muraliste Hueman apportera sa contribution au projet.

Un procès en cours contre San Francisco

Il y a quelques jours, Lyft entamait une poursuite judiciaire contre la ville de San Francisco. La principale raison de la poursuite est le fait que les autorités municipales comptent permettre à d’autres fournisseurs de vélos électriques d’exercer dans la ville. De son côté, Lyft prône l’exclusivité pour l’exploitation du programme de vélos en libre-service. La société technologique les accuse ainsi de violer les termes du contrat.

Selon les informations, San Francisco voudrait augmenter le nombre de vélos actifs sans quai à 11 000 en collaborant avec d’autres fournisseurs. Lyft n’emploie actuellement que 2 000 vélos électriques, mais elle a déjà annoncé son intention d’élever ce nombre à 8 500, vélos à quai et sans quai confondus. La distribution de ses nouveaux vélos électriques est assurée par la société Motivate qu’elle a rachetée en 2018.

Quoi qu’il en soit, avec le taux élevé de vols de vélos à San Francisco, Lyft devra aussi appliquer les dispositions nécessaires afin de protéger ses nouveaux vélos électriques.