Macaulay Culkin sur Michael Jackson : “il ne m’a jamais rien fait, je ne l’ai jamais vu faire quoi que ce soit”

Dans un récent entretien avec Esquire, Macaulay Culkin a été amené à s’exprimer sur son amitié avec Michael Jackson. Et d’avoir assuré n’avoir jamais été victime de gestes déplacés de la part du chanteur ni avoir assisté à des actes condamnables de la part de ce dernier.

Maintenant que les médias ont accordé une place non négligeable au film Leaving Neverland et que celui-ci a remporté le prix du meilleur documentaire de non-fiction aux Creative Arts Emmy, le temps semble venu de laisser s’exprimer l’autre partie, du moins celle pouvant encore le faire.

Une flamme de bougie

Crédits Pixabay

Apparu dans le clip vidéo de Black or White, Macaulay Culkin était un ami proche de Michael Jackson. Et à la lecture des propos qu’il a toujours tenus et qu’il a réitérés auprès d’Esquire, il demeure un fidèle allié du Roi de la Pop en ces temps troubles pour l’image de ce dernier.

S’il avait eu des choses à avouer, Macaulay Culkin reconnaît que le moment aurait été “bon”

Quand bien même aucun élément compromettant n’a jamais été relevé par la justice et que la crédibilité de ses deux récents accusateurs peut être sérieusement mise en doute, Michael Jackson refait l’objet d’une forte suspicion d’actes pédophiles depuis maintenant de nombreux mois.

Inévitablement interrogé sur le sujet, Macaulay Culkin est ainsi resté droit dans ses bottes :

“Je vais commencer par une réplique – ce n’est d’ailleurs pas une réplique, mais la vérité – il ne m’a jamais rien fait. Je ne l’ai jamais vu faire quoi que ce soit. Et surtout à ce moment précis, je n’aurais aucune raison de me retenir de quelque manière. Le gars est décédé. S’il y avait eu quoi que ce soit – je ne vais pas dire que ce serait élégant ou quelque chose comme ça – ça serait un bon moment pour parler. Et si j’avais quelque chose à dire, je le ferais totalement. Mais non, je n’ai jamais rien vu; il n’a jamais rien fait.”

Macaulay ajoute que peu après la diffusion de Leaving Neverland, il avait croisé James Franco et que ce dernier lui avait demandé son sentiment sur la chose. Le premier avait alors répondu : “Est-ce que tu veux parler de l’ami mort que tu as ?” “Non, je ne veux pas”. Et Macaulay d’avoir alors pris congé de son interlocuteur.

L’acteur a au passage reconnu avoir consommé de la drogue et que sans cette dernière, il ne serait pas, selon lui,  la personne qu’il est aujourd’hui. Macaulay Culkin dit ainsi avoir “joué avec du feu” et qu’il n’a pas eu à entrer en cure de désintoxication pour se sortir de ce début d’incendie.