Bientôt des machines hybrides sous Chrome OS ?

Chrome OS est un peu comme le bon vin, il se bonifie avec le temps. Si les premières versions du système n’étaient guère convaincantes, force est de constater qu’il a fait pas mal de chemin depuis. Il m’avait d’ailleurs fait forte impression lors de mon test du Chromebook Samsung. Quoi qu’il en soit, la prochaine version devrait aller encore un peu plus loin, d’après François Beaufort. Et parmi les différentes nouveautés apportées par la mise à jour, il y en a une qui ne devrait pas vous laisser indifférent car Chrome OS va enfin intégrer… un clavier virtuel aussi complet que les claviers physiques habituels.

Ce clavier virtuel n’est pas réellement une nouveauté puisque cela fait plusieurs mois que Google travaille dessus. Le Chromebook Pixel avait d’ailleurs eu droit au sien en mai dernier. Toutefois, à l’époque, il ne s’agissait que d’une simple version bêta. Le nouveau clavier virtuel imaginé par les ingénieurs de la firme pousse le concept beaucoup plus loin.

Nouveau clavier virtuel Chrome OS

Un nouveau clavier virtuel fera bientôt son apparition dans Chrome OS.

Cette fois, on parle effectivement d’un clavier virtuel similaire, presque identique, à ces bons vieux claviers physiques qui équipent les Chromebooks de dernière génération. En plus des lettres, des nombres et des caractères accentués, on retrouve ainsi une barre de raccourcis spéciaux donnant un accès direct à certaines fonctionnalités du système.

Il est légitime de se demander ce qui pousse Google à mettre l’accent sur cette fonctionnalité. La réponse me paraît assez simple, la firme et ses partenaires sont certainement en train de travailler sur des terminaux embarquant des écrans tactiles. Comme des tablettes ? Oui, mais pas uniquement car si la firme devait réellement produire des ardoises sous Chrome OS, elle risquerait de se faire concurrence à elle-même.

Reste l’option des machines hybrides, soit des terminaux capables de faire office à la fois de tablettes professionnelles, et d’ordinateurs ultra-portables. Exactement comme ce que l’on trouve du côté de Windows 8.1, mais à la sauce Google, et donc avec une mise en avant des produits de Google.

Chrome OS a encore du mal à convaincre, c’est vrai, mais les machines hybrides sont très en vogue à l’heure actuelle et des dispositifs de ce type permettraient à Google de séduire un public plus large, tout en offrant une alternative solide à ce que propose la concurrence, Apple et Microsoft en tête.