Machu Picchu serait bien plus vieux que ce qu’on croyait

Perché dans la Cordillère des Andes au Pérou, Machu Picchu, la célèbre citadelle inca, fait partie des sites archéologiques les populaires du monde. Connaître les origines et l’histoire de ce site, qui attire chaque année plus d’un million de touristes, est évidemment important.

Cela tombe bien, car une étude récemment parue dans la revue Antiquity, nous fait une révélation, concernant Machu Picchu. En effet, depuis sa découverte, l’on croyait que la construction de ce site remonte à 1440. Il semblerait bien que ce ne soit pas le cas et que Machu Picchu soit en fait beaucoup plus vieux.

Une photo de la Cordillère des Andes
Image par Joshua Woroniecki de Pixabay – image recadrée

Pour arriver à cette conclusion, les experts ont examiné des échantillons de restes humains retrouvés à Machu Picchu. Apparemment, les récits coloniaux ont déformé la vérité, mais l’application de méthodes scientifiques a permis de rectifier le tir.

Machu Picchu a au moins deux décennies de plus que prévu

Selon les archives qui datent de l’invasion espagnole, la citadelle de Machu Picchu fut construite sous le règne de l’empereur inca Pachacuti, qui aurait pris le pouvoir en 1438. Et tandis que les travaux leur ont demandé environ 10 ans, les Incas ont commencé à bâtir Machu Picchu en 1440.

Afin de vérifier la véracité de ces allégations, Richard Burger de l’université de Yale (États-Unis), et ses collègues ont mené leur enquête.

Ainsi, grâce à la spectrométrie de masse par accélérateur (un dateur par radiocarbone), ces derniers ont analysé 26 corps, inhumés à Machu Picchu. Vu que les chercheurs n’ont retrouvé aucune preuve d’intenses travaux physiques sur ces défunts, il s’agit sûrement de serviteurs, qui exerçaient au domaine royal, bien après la construction de Machu Picchu.

Burger et son équipe avancent donc que la construction de Machu Picchu date de bien avant 1440. L’édification de ce site remonterait ainsi à au moins 20 ans avant 1440.

Les archives antérieures ont faussé l’histoire de Machu Picchu

Depuis sa découverte remontant à 1911, les experts ont toujours avancé que la construction de Machu Picchu date de 1440. Plus tard, après l’arrivée des Espagnols, les Incas ont quitté Machu Picchu vers 1530.

Toutefois, ces affirmations étaient uniquement basées sur les récits des conquistadors espagnols, donc dépourvus de preuves scientifiques concrètes.

Grâce à Burger et son équipe, l’erreur est désormais corrigée. Suite à ces travaux, les chercheurs ont d’ailleurs souligné l’importance d’utiliser des méthodes scientifiques afin de dater les sites de ce genre.