Mad Catz renaît avec une nouvelle direction et de nouvelles idées

Fin mars 2017, nous apprenions sans véritable étonnement la disparition de la marque Mad Catz, bien connue des gamers pour ses périphériques racés et truffés de réglages. C’est toutefois avec une certaine surprise que nous découvrons aujourd’hui que la firme chinoise vient de renaître de ses cendres après un profond remaniement au sein de sa direction.

Preuve que pour Mad Catz, c’est (pratiquement) reparti comme en 14, la société vient d’annoncer sa présence au prochain CES. Comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, Mad Catz n’arrivera pas les mains vides sur le salon américain, plusieurs périphériques flambants neufs étant en effet du voyage. Ce sera notamment le cas d’une toute nouvelle souris R.A.T. AIR – que l’on peut déjà trouver sur le site officiel de la marque – mais aussi des claviers S.T.R.I.K.E, des casques F.R.E.Q. et des tapis de souris G.L.I.D.E.

Le fabricant d’accessoires Mad Catz, vient d’annoncer être présent au CES 2018. Une renaissance inattendue pour une marque qui avait disparue en mars 2017.

Dans son communiqué publié hier, la firme indique avoir procédé à de nombreux changements en interne avant de refaire son apparition sur le marché. On y apprend notamment que “Mad Catz est de retour, avec une nouvelle direction, des idées neuves, une nouvelle attitude, et plus important, une toute nouvelle gamme de produits de grande qualité “. Le tout s’accompagne aussi d’un léger changement de nom. Mad Catz Interactive, jusqu’ici basée à San Diego, laisse en effet place à Mad Catz Global Limited, installée à Kowloon (nord de Hong Kong).

Une nouvelle direction animée par le désir de “faire honneur au nom Mad Catz “

Nous ne pourrions pas être plus excités pour commencer 2018 qu’en annonçant le retour de Mad Catz dans l’arène mondiale du jeu vidéo. Mad Catz est une référence dans le secteur du gaming depuis près de trois décennies et nous croyons fermement que les meilleurs jours restent à venir.” indique Selena Chang, la directrice des ventes et des opérations.

Comme le rapporte Cnet.com, le nouveau Mad Catz est en réalité composé d’employés qui travaillaient déjà pour la marque dans des infrastructures chinoises. Selon le site américain, ces derniers auraient en fait eu l’opportunité de “continuer à faire ce qu’il faisaient déjà, mais en se mettant à leur compte“.

Fondé en 1989, Mad Catz avait subi de plein fouet l’échec de Rock Band 4, pour lequel elle avait fabriqué les accessoires de jeu.