HUD 3.0 : Magic Leap favori de l’US Army

L’armée américaine a tenu une réunion en août 2018 lors de laquelle elle a lancé officiellement le concours pour le programme HUD 3.0. Ce programme de l’Armée de Terre est l’abréviation de « Heap Up Device, » connu aussi sous l’appellation Integrated Visual Augmented System.

Ce concours vise à confronter 25 entreprises technologiques au rang desquelles figurent entre autres Microsoft, Raytheon Corp, Magic Leap, Booz Allen Hamilton Holdin Corp et Lockheed Martin Corp. A la clé, il y a un contrat qui vaut plus de 500 millions de dollars avec l’US Army pour construire des dispositifs de réalité augmentée dédiés au champ de bataille.

Smartphone armée

Des sources proches du projet, qui ont tenu à garder l’anonymat, déclarent que l’armée US mise déjà sur une société non officiellement présente sur la liste des entreprises participantes : Magic Leap.

Les liens de Magic Leap avec l’armée américaine

Bien que le nom de Magic Leap n’apparaisse pas sur la liste publique des participants, il semble que cette entreprise dissimule sa participation et ses liens avec l’armée américaine derrière une société appelée MLH qui dispose du site Internet mlhorizons.com.

En mai 2018, une start-up discrètement acquise par Magic Leap, Chosen Realities, a déposé une demande d’enregistrement d’un nom fictif, ML Horizons, pour faire des affaires en Floride.

Là encore, les employés de ML Horizons étaient ceux de Magic Leap et MLH partage aussi une adresse avec Magic Leap. De plus, selon des sources anonymes, Chosen Realities travaille en collaboration avec le laboratoire de recherche de l’armée sur la réalité augmentée. Enfin, MLH était bel et bien présente à la réunion des responsables de l’armée avec les soumissionnaires potentiels.

Point sur le programme HUD 3.0

En gros, le programme HUD 3.0 de l’armée américaine vise à acheter plus de 100 000 casques de réalité augmentée à un soumissionnaire. Ces casques serviront à améliorer les capacités de combat de l’armée notamment pour détecter, décider et engager avant l’ennemi.

Le site web de l’Armée de Terre déclare qu’un contrat initial sera attribué au soumissionnaire retenu en novembre 2018. Celui-ci devra livrer 2 500 casques d’écoute en l’espace de 2 ans et présenter un programme de production à plus grande échelle.

Microsoft est en embuscade par la perspective d’un contrat avec l’armée américaine d’autant plus que son produit HoloLens pourrait bien être le principal rival du casque de Magic Leap qui, pour l’instant, n’est pas adapté à l’environnement extérieur.