Mega veut désormais faire dans le courrier électronique chiffré

PRISM aura finalement été une bonne chose. Avant les révélations de Snowden, les internautes lambda ne s’intéressaient pas vraiment à la confidentialité et à la sécurité de leurs données. Désormais, les choses ont bien changé, même cette pauvre Mme Michu a l’impression d’être espionnée par la NSA. Kim Dotcom semble bien décidé à exploiter la situation à son avantage et il a ainsi récemment annoncé sur Twitter que son équipe travaillait sur un tout nouveau service de messagerie entièrement chiffré, un service qui pourrait même finir par être directement intégré à Mega. Juste histoire de faire plaisir à Mme Michu, et à ses investisseurs aussi un peu.

Et attention car contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce nouvel outil serait actuellement en cours de développement. C’est en tout cas ce qu’a confirmé Vikram Kumar, actuel CEO de Mega. Selon lui, les déclarations de Kim Doctom n’ont rien d’un coup de comm’ et les ingénieurs de la société travailleraient déjà sur la question depuis quelques temps.

Mails chiffrés Mega

Mega pourrait prochainement goûter aux mails chiffrés.

Mais voilà, un service de messagerie chiffré, ce n’est pas forcément facile à mettre au point, surtout pas lorsqu’on souhaite offrir les mêmes fonctionnalités que la concurrence. Si les serveurs hébergeant les données des utilisateurs sont incapables de lire avec précision ces dernières, chiffrement oblige, alors c’est au client de prendre le relais. Au client, et donc au navigateur. En théorie, cela n’a rien d’impossible, bien sûr, mais cela exige aussi des développements supplémentaires et c’est précisément pour cette raison que Vikram ne sait absolument pas quand ce service sera réellement disponible.

Le truc, évidemment, c’est que les développeurs de Mega n’ont pas que ça à faire. Non, et quelque chose me dit même qu’ils ont une “todo list” bien remplie. Preuve en est, en mai dernier, Kim Dotcom avait également annoncé le lancement à venir d’une solution chiffrée similaire à ce que propose Skype, une solution qui devrait être elle aussi intégrée à Mega et qui n’aurait qu’un seul objectif : protéger les internautes contre les vilains espions du gouvernement, ou de n’importe quel groupuscule peu respectueux des libertés individuelles.

C’est maintenant une certitude, la croisade de Kim ne fait que commencer.

Crédits Photo

Mots-clés kim dotcommegaweb