Mais alors, est-ce que Planet Nine existe ?

Deux astronomes du Caltech (California Intitute of Technology) semblent persuadés qu’une grande planète traîne dans les zones ultrapériphériques du système solaire. Ils situent la supposée neuvième planète à environ trente milliards de kilomètres du Soleil.

Ce monde aurait une masse de cinq à dix fois de celle de la Terre. Les orbites particulières de plusieurs objets de la ceinture de Kuiper et de la planète naine Sedna, au-delà de Neptune, indiqueraient sa présence.

L'espace, ou plutôt la Voie lactée

Crédit Pixabay

Les astronomes n’ont pas encore obtenu l’image de cette mystérieuse planète, évoquées très souvent par la presse et le public. Ils pensent que la distance rend cette quête impossible. Selon leurs calculs, cette planète est si éloignée qu’il lui faudrait dix à vingt mille ans pour tourner autour du Soleil, ce qui équivaut à la durée de l’histoire de l’humanité.

La découverte d’exoplanètes s’est multipliée depuis celle de 51 Pegasi b, en 1995. Les scientifiques estiment qu’il existe des milliards de super Terres potentiellement habitables dans la Voie lactée.

La même stratégie utilisée pour l’identification de Neptune

Le système solaire externe était un mystère jusqu’en 1992. À cette époque, les astronomes ont trouvé un objet de la ceinture de Kuiper. Cette chose tournait paresseusement autour du soleil dans l’obscurité, au-delà de Neptune.

Depuis, des milliers d’autres objets du même type ont été repérés.

Les astronomes ont fini par les classer au fur et à mesure que les trouvailles se sont succédé.

Toutefois, les scientifiques se sont concentrés sur l’eTNO, des objets situés au-delà de l’orbite de Neptune, et particulièrement sur Sedna. Cet objet massif, très éloigné du soleil, a la moitié de la taille de Pluton. Il effectue une orbite vaste et détachée, sans être éjecté du système solaire. Néanmoins, son observation a conduit les astronomes vers d’autres eTNOs plus amusants.

Un groupe d’une demi-douzaine d’objets qui effectuent la même orbite et ont la même ellipticité a attiré l’attention des chercheurs. En général, ce phénomène sous-entend la présence d’une planète qui les forme et les guide.

À lire aussi : Planet Nine détectée grâce à des mini sondes ?

Un sujet de controverse au sein de la communauté astronomique

La difficulté à expliquer l’orbite d’Uranus a conduit les experts vers Neptune. La même technique est utilisée pour trouver l’hypothétique neuvième planète. Néanmoins, jusque-là, ils ne l’ont pas encore identifiée et pensent que l’éloignement rend cette tâche encore plus difficile.

D’autres astronomes pensent qu’il s’agit certainement d’un noyau planétaire éjecté ou d’une exoplanète vagabonde ayant été capturée. L’existence d’une neuvième planète dans le système solaire serait inconcevable.

À lire aussi : Et si Planet Nine n’était qu’un mirage ?

Mots-clés planet nine