Mais au fait, comment ferons-nous pour accéder à Internet avec StarLink ?

À travers son projet StarLink, Elon Musk a l’ambition de fournir un accès à l’Internet haut débit à tous les habitants de la planète, même ceux qui sont dans les zones les plus enclavées. Pour ce faire, le PDG de SpaceX compte déployer une constellation de satellites en orbite autour de la Terre.

Dernièrement, il a expliqué, par le biais Twitter, la manière dont les utilisateurs de StarLink pourront accéder à Internet.

La Terre vu de l'espace.

Crédits Pixabay

Musk a parlé d’un dispositif peu encombrant et facile à installer que les utilisateurs doivent posséder pour pouvoir se connecter à Internet.

L’appareil sera facile à utiliser. Il suffira de le brancher à une prise de courant et de le pointer vers le ciel. « Aucune formation n’est nécessaire », a noté le milliardaire américain.

Au début de 2019, SpaceX a déjà déployé soixante satellites StarLink dans le ciel. La société spatiale a formulé une demande auprès des autorités compétentes pour ajouter 30 000 autres satellites à la constellation.

Un dispositif pratique

L’appareil spécial destiné aux abonnés StarLink ressemblerait à « un OVNI fin, plat et rond placé sur un bâton ». Cette description avancée par le PDG fait penser une sorte d’antenne circulaire fixée au sommet d’un poteau étendu.

Le support permet probablement à l’antenne de ne pas être obstrué par d’autres objets.

« Le terminal Starlink est équipé de moteurs qui ajustent automatiquement l’angle optimal pour voir le ciel », a expliqué le patron de la société spatiale. Ainsi, grâce à ce système, les utilisateurs n’auraient pas à déterminer la position où se trouve la constellation et à ajuster le terminal lorsqu’ils se déplacent.

De vives critiques

L’ambitieux projet d’Elon Musk a été fortement critiqué. Des astronomes ont fait allusion à des risques de dangereuses collisions. D’autres scientifiques et amateurs d’astronomie se sont plaints à cause de la réflexion des satellites.

Ces derniers affecteraient considérablement les observations des étoiles et d’autres phénomènes depuis la Terre.

De son côté, Musk a déclaré que ces problèmes ne risquent pas d’arriver. Il semble déterminé à mener le projet à terme. D’ailleurs, il a déjà annoncé que Starlink sera mis en service avant même que la constellation soit complètement déployée, du moins en Amérique du Nord.

Mots-clés spacexstarlink