Mais au fait, comment Google Street View fait-il pour modéliser le monde ?

Google Street View, le service de navigation virtuelle de Google, est une référence dans son domaine. Depuis plusieurs années, cet outil permet à des millions d’internautes de découvrir le monde, tout en restant dans le confort douillet de leur domicile.

En plus d’offrir aux utilisateurs la possibilité d’explorer les coins et les recoins de leur quartier, leur ville ou même leur pays, Google Street View leur donne également la chance de découvrir le monde dans lequel ils vivent avec une toute autre perspective. Google n’a pas lésiné sur les moyens pour développer son service, mais au final cela a fini par payer.

crédits Google

Il est difficile pour la concurrence de s’imposer face à un service comme Google Street View qui détient le record avec plus de 16 millions de kilomètres de rues photographiées.

Cette distance équivaudrait à faire le tour de la Terre plus de 400 fois.

Si vous voulez tout savoir sur les rouages de cette machine bien huilée développée par Google, eh bien continuez votre lecture !

Google Street View, un service qui a vu le jour il y a plus de dix ans de cela

Rome ne s’est pas fait en un jour et il en est de même pour Google Street View. Il a fallu plus de dix ans à Google pour développer et perfectionner son service qui a vu le jour en mai 2007. Cet outil a été conçu pour venir compléter Google Maps, le service de cartographie de la firme.

Grâce à la technologie Immersive Media utilisée par Google Street View, les internautes peuvent découvrir des panoramas d’une grande précision à 360° de n’importe quel endroit du globe. Vous vous demandez peut-être comment Google s’y prend pour alimenter la banque d’images de son service. C’est simple : en plus des photos capturées grâce aux Google Car et aux Trekkers, la firme de Mountain View utilise aussi les images envoyées par ses contributeurs.

À titre d’information, la protection de la vie privée est une priorité pour Google. La firme utilise notamment une technologie de floutage de visages et de plaques d’immatriculation sur les images Street View.

A lire aussi : Voilà pourquoi la maison de Billie Eilish n’est plus visible dans Google Street View

Le partage d’images Street View en quatre étapes

Vous vous doutez bien que pour obtenir des images et les partager sur Street View, il ne suffit pas d’un claquement de doigts. Pour permettre aux utilisateurs de mieux comprendre le processus qui permet à son service de modéliser le monde, Google a publié sur son blog les quatre étapes par lesquelles passent ses ingénieurs pour partager des panoramas Street View.

Tout commence par la collecte d’images. Les équipes de Google vont sur le terrain pour photographier les rues qu’ils veulent afficher dans Street View. La réalisation de cette tâche nécessite de nombreux préparatifs. Avant de se lancer, les ingénieurs étudient plusieurs paramètres dont la météo ou encore la densité de population de l’endroit à photographier.

La deuxième étape consiste à aligner les images, c’est-à-dire à les associer aux positions géographiques auxquelles elles correspondent. Pour ce faire, les équipes de Google utilisent les informations provenant des capteurs des Google Car ou des Trekkers qui sont capables de mesurer la vitesse, la position GPS et la direction.

Au cours de l’étape suivante, ils se chargent de l’assemblage des images pour obtenir un rendu de photos à 360°. Pour avoir des panoramas harmonieux et sans blanc, Google utilise des appareils photo adjacents qui prennent des photos qui se chevauchent légèrement. Une fois les images obtenues, les équipes de Google les assemblent pour avoir un panorama à 360°. Des algorithmes sont mis à contribution pour « atténuer les délimitations entre chaque image et lisser la transition. »

La quatrième et dernière étape est celle du choix des images à afficher. Pour cela, Google se sert de modèles 3D obtenus grâce à des faisceaux laser capables de calculer la distance entre l’appareil photo et un bâtiment ou un objet. Le modèle 3D permettra de déterminer le meilleur panorama à afficher pour un endroit donné.

A lire aussi : 5 scènes improbables capturées par Google Street View

Découvrez comment fonctionnent les caméras des voitures Street View et des Trekkers

Google a déployé des dispositifs un peu partout dans le monde pour faciliter la capture d’images destinées à Street View. On citera notamment les voitures Street View, les Trekkers, les Chariots Street View, les Motoneiges Street View et les Tricycles Street View. Tous ces dispositifs sont dotés de caméras capables de prendre des photos en haute définition.

Les voitures Street View, comme la Google Car par exemple, ont été conçues pour parcourir le monde et prendre des images à 360° des rues dans lesquelles ils se trouvent. Ces véhicules sont équipés de 7 caméras principales, chacune dotée d’un capteur de 20 millions de pixels. Elles embarquent également 2 caméras capables de prendre des photos en haute définition et des capteurs lasers situés de chaque côté. Les voitures Street View ont toutefois des limites et il existe des endroits auxquels elles ne peuvent pas accéder. C’est là qu’interviennent les Trekkers Street View.

Le Trekker est un sac à dos compact surmonté d’un système d’appareils photo 360° qui permet de « collecter des images dans des lieux étroits, exigus ou accessibles uniquement à pied. » Les Trekkers Street View sont portés par des randonneurs qui vont là où les voitures, les tricycles, les chariots et les motoneiges ne peuvent pas aller. Cette technologie a été utilisée pour la première fois pour prendre des images du Grand Canyon, aux États-Unis.

A lire aussi : Les 4 lieux les plus visités en France sur Google Street View

Google Street View continue d’explorer de nouveaux horizons

Comme vous pouvez le voir, Google ne lésine pas sur les moyens pour offrir la meilleure expérience possible aux utilisateurs de son service. En dépit des millions de kilomètres de rues photographiées grâce à la flotte de Street View, Google continue de déployer ces dispositifs aux quatre coins du globe pour photographier encore plus d’endroits.

Sur son site internet, Google a publié une liste des prochaines destinations de ses voitures Street View et de ses Trekkers. Si vous voulez savoir s’ils vont passer près de chez vous ou dans votre pays, vous savez ce qu’il vous reste à faire !