Mais au fait, de quelle couleur sont les couchers de Soleil sur les autres planètes ?

On s’est tous, un jour, émerveillé devant le spectacle magnifique qu’offrait un coucher de Soleil. Si certains d’entre nous se contentent de les admirer, d’autres ne peuvent s’empêcher de dégainer leur appareil photo pour immortaliser le moment.

Durant ces moments de contemplation, il ne nous vient pas à l’idée de nous demander de quoi peuvent avoir l’air les couchers de Soleil sur les autres planètes. D’après la NASA, ils ne seraient pas de la même couleur.

Crédits Pixabay

Grâce aux simulations conçues par l’astrophysicien Geronimo Villanueva, du Centre aérospatial Goddard de la NASA, on sait maintenant à quoi ressemblent les couchers de Soleil sur d’autres planètes.

Découvrez de quoi ont l’air les couchers de Soleil sur Mars et Uranus

Les couchers de Soleil sur les autres planètes ne pourraient être plus différents des nôtres. Sur Mars, par exemple, les couchers de Soleil sont bleus. D’après Kurt Ehler, mathématicien au Truckee Community College, cette couleur est due à « la façon dont la lumière est dispersée par ces particules de poussière. »

Sur Uranus, ils apparaissent d’abord dans des tons bleus. Ils se déclinent ensuite en turquoise. Au fur et à mesure que le Soleil se couche, on découvre une teinte verdâtre, qui laisse place à un jaune pâle. Les couchers de Soleil sur  Titan, la lune de Saturne, ressemblent un peu plus à ce que nous voyons sur Terre. Ils apparaissent dans des tons jaunes, orange et ensuite brun.

À lire aussi : Grâce aux données de Kepler, les astronomes ont découvert une nouvelle exoplanète

Des couchers de Soleil qui diffèrent en fonction de l’atmosphère

Vous vous demandez sûrement ce qui provoque ces changements de couleur. Eh bien, d’après les scientifiques de la NASA, cela serait dû à l’atmosphère de chaque planète et à leurs conditions météorologiques. Selon les experts, il aurait été impossible de connaître les couleurs de ces couchers de Soleil, sans une bonne compréhension de leur composition atmosphérique.

« Lorsqu’un versant d’une planète en rotation s’éloigne de la lumière de son étoile, les photons de cette dernière s’éparpillent dans différentes directions selon leur énergie et les molécules qui composent l’atmosphère planétaire. Le résultat est une belle palette de couleurs qui seraient visibles pour ceux qui regardent ces planètes.»

La NASA a publié une vidéo qui vous permet de découvrir les simulations de ces différents couchers de Soleil.

À lire aussi : On a découvert deux exoplanètes se livrant à un étrange ballet

Mots-clés astronomieétoiles