Mais au fait, pourquoi les hommes sont plus vulnérables au Covid-19 ?

Le Covid-19 n’a pas encore livré tous ses secrets. Des mois se sont écoulés depuis le début de la pandémie mondiale et le Coronavirus continue d’occuper tous les esprits. Les scientifiques poursuivent actuellement leur recherche pour essayer d’en apprendre plus sur le Covid-19.

Une étude publiée dans la revue European Heart Journal, le 10 mai 2020, a tenté d’expliquer pourquoi les hommes étaient plus vulnérables au Covid-19. Cette étude a été réalisée par une équipe de scientifiques venant de la University Medical Center Groningen, aux Pays-Bas.

Crédits Pixabay

D’après eux, le taux d’enzyme ACE2 présent chez la gent masculine pourrait expliquer leur vulnérabilité au Covid-19.

Un taux élevé d’enzyme ACE2

À en croire les résultats de cette étude, la sensibilité des hommes au Covid-19 serait due à la présence d’une enzyme qui faciliterait la fixation du virus à leurs poumons. Le taux de cette enzyme, baptisée ACE2 pour Angiotensin-Converting Enzyme 2  ou enzyme de conversion de l’angiotensine 2, serait très élevé chez les hommes.

Les scientifiques à l’origine de cette étude se sont penchés sur le cas de 3500 personnes. Ils ont découvert que les hommes avaient un taux d’ACE2 plus élevé, comparé aux femmes. Il est à noter que les personnes qui ont fait l’objet de cette étude n’étaient pas atteintes du Covid-19. Les chercheurs pensent qu’une étude plus poussée réalisée sur des malades du Coronavirus pourrait permettre de mettre en évidence l’interaction entre les enzymes ACE2 et le SARS-CoV-2, le virus du Coronavirus.

À lire aussi : Le Cannabis serait utile dans la lutte contre le Covid-19

Une enzyme qui se lie au SARS-CoV-2

Cette étude a permis aux chercheurs de trouver une piste pour expliquer le taux de mortalité élevé des hommes comparé à celui des femmes, face au Covid-19. Les chercheurs ont indiqué que les enzymes ACE2 étaient présentes dans la plupart des organes humains, dont les poumons.

L’ACE2 serait capable de se lier au SARS-CoV-2. Cela permettrait au virus d’infecter plus facilement les cellules saines des hommes. D’après le Dr Adriaan Voors, professeur au sein de la University Medical Center Groningen, « le taux d’ACE2 est élevé dans les poumons et on pense que cela jouerait un rôle crucial dans la progression des troubles pulmonaires liés au Covid-19. »

Des études réalisées dans six pays différents ont révélé que les hommes étaient à 50% plus susceptibles de mourir du Covid-19.

À lire aussi : Comment se faire dépister au Covid-19 ?