Mais au fait, pourquoi nos dents sont aussi sensibles à la douleur ?

Les personnes qui en ont souffert savent bien que le mal de dents provoque l’une des douleurs les plus insupportables. En fait, selon les scientifiques, les dents, qui sont plus des outils que des organes, ne ressentent que la douleur.

La dent est constituée de trois couches, et la douleur n’est ressentie qu’au niveau de l’une d’elles : la pulpe. Selon les experts, la douleur dentaire n’est pas une erreur de la nature, mais un mécanisme ayant une finalité bien définie.

crédits unsplash

Nombreux sont ceux qui se demandent pourquoi des éléments aussi utiles et pratiques ressentent de la douleur. Or, selon les experts, la douleur dentaire est un processus résultant d’un système de défense dont le but est de protéger la dent. Il s’agit, en quelque sorte, d’un signal d’alerte qui indique qu’il faut faire ou ne pas faire quelque chose pour remédier à un problème.

Parfois, il est facile d’identifier la cause de la douleur par soi-même, comme à la suite d’un choc ou d’un contact avec un aliment trop chaud ou trop froid. Cependant, il existe des cas où l’interprétation exacte de la douleur ne peut se faire que par un dentiste.

Un mécanisme de protection

« Si vous mangez quelque chose de trop chaud ou mâchez quelque chose de trop froid, ou si la dent est suffisamment usée à l’endroit où le tissu sous-jacent est exposé, toutes ces choses provoquent de la douleur, et la douleur pousse alors la personne à ne pas utiliser cette dent pour essayer de la protéger un peu plus », a déclaré Julius Manz, directeur du programme d’hygiène dentaire au collège San Juan de Farmington, au Nouveau-Mexique, et porte-parole de l’Association dentaire américaine.

« Il s’agit donc, avant tout, d’un mécanisme de protection », a-t-il ajouté.

En effet, si la dent ne signalait pas le danger alors qu’elle est menacée, il y aurait de fortes chances qu’elle continue à être utilisée. Or, chez l’humain adulte, il faut limiter la perte d’une dent autant que possible, car elle est irréversible. Chez certains animaux, comme les requins et les alligators, les dents peuvent se renouveler.

Mais alors, d’où vient la douleur ?

La dent est faite de trois couches : l’émail blanc dur, la dentine et la pulpe. L’émail, la couche la plus externe, est insensible, car elle n’est pas vivante.

La dentine, la couche intermédiaire, contient des fluides qui peuvent être sujets à des flux lorsque la dent bouge. Les mouvements peuvent être ressentis par les nerfs localisés dans la pulpe et occasionner de la douleur. En effet, c’est la partie de la dent qui regorge de nerfs et de vaisseaux sanguins.

L’expert  a noté que les nerfs de la pulpe ne ressentent que la douleur. Ils ne reconnaissent pas la température. Le chaud et le froid sont juste interprétés par un degré de douleur. Toutefois, les dents qui ne sont pas encore susceptibles d’être endommagées n’en ressentent pas.

La douleur dentaire peut également provenir du ligament parodontal. Cet élément a pour rôle de relier la dent à l’os et de déterminer la position des dents lorsque les mâchoires sont en activité. « Toute personne ayant suivi un traitement orthodontique vous dira que ses dents sont douloureuses. Cette sensation vient du ligament parodontal », a déclaré M. Manz.

Mots-clés santé