Mais d’où viennent les mystérieux cratères de Sibérie ?

La Sibérie est le théâtre de plusieurs phénomènes étranges et inexpliqués depuis plusieurs années. Des cratères apparaissent spontanément à travers tout le territoire. Ils sont aujourd’hui une dizaine et personne ne sait réellement d’où ils viennent. Les théories ne manquent pas en revanche, et certaines semblent sortir du lot.

La Sibérie est un territoire assez particulier. La région s’étend en effet sur une surface de plus de 13 millions de km2 et elle est très peu peuplée, avec une densité tournant autour des trois habitants au kilomètre carré.

Cratères Sibérie

Voici un cratère qui s’est formé en Sibérie.

Elle a longtemps été considérée comme le bout du monde mais elle fait beaucoup parler d’elle depuis plusieurs années, et notamment depuis que de gigantesques cratères sont apparus à sa surface.

Une dizaine de cratères sont apparus en Sibérie durant ces deux dernières années

Tout a commencé en juillet 2014 lorsque sept cratères ont été découverts dans la péninsule de Yamal, sans crier gare. Face à l’ampleur du phénomène, les théories les plus folles ont commencé à circuler sur les réseaux sociaux, certaines allant même jusqu’à évoquer l’attaque d’une civilisation extra-terrestre et/ou des essais secrets menés par l’armée russe.

Le plus surprenant, c’est que d’autres cratères se sont formés au fil de ces deux dernières années et nous en avons encore eu l’exemple avec celui de Batagaï le mois dernier.

Plusieurs géologues russes ont tenté de les analyser, sans succès. Si ces cratères sont vides au début, ils se remplissent d’eau au bout de deux ou trois ans et ils deviennent alors des lacs. Il est par conséquent très difficile de les étudier et de déterminer la cause réelle de leur formation.

Vassili Bogoïavlenski se passionne pour le sujet depuis plusieurs années maintenant et il a aussi tiré plusieurs fois la sonnette d’alarme. Lors d’une entrevue organisée par le vénérable Siberian Times, il avait d’ailleurs comparé le phénomène aux champignons. Lorsqu’on en trouve un, alors il y a souvent d’autres dans les parages.

Il pense en effet que ces cratères ne sont pas des cas isolés. En réalité, il estime même que d’autres trous devraient se former dans la région dans les années à venir.

Un phénomène similaire à celui du Triangle des Bermudes ?

Certains experts pensent que le phénomène peut avoir un lien avec ce qui se passe depuis plusieurs années dans le Triangle des Bermudes.

En étudiant une zone située dans la partie sud de la mer de Kara, des chercheurs ont détecté la présence de deux monticules situés sur le plancher océanique, à une quarantaine de mètres de profondeur. Ils pensent que leur formation serait due à la fonte du permafrost sous-marin, une fonte provoquée par le réchauffement climatique.

Ces fameux monticules seraient en outre remplis de méthane et ils présenteraint donc un risque pour les bateaux.

Pourquoi ? Tout simplement parce que le méthane peut réduire la densité de l’eau. Si un navire devait passer dans la zone au moment où le méthane est libéré, alors il perdrait instantanément son effet de portance et il serait ainsi aspiré en un instant au fond de l’eau.

Ces scientifiques pensent que le Triangle des Bermudes est victime du même phénomène lui aussi.

Quel est le lien avec ces fameux cratères ? Les géologues ont aussi trouvé des traces de gaz dans ces trous et ils estiment donc que ces derniers ont pu être formés par… une explosion induite par des émissions de méthane, des émissions provenant elle aussi du permafrost.

En d’autres termes et par extension, ces gigantesques cratères seraient provoqués par le réchauffement climatique. Encore une fois. Il faudra cependant attendre de nouveaux relevés pour en avoir le coeur net.

Crédits Image

Mots-clés géologieinsolite