Mais d’où viennent les PowerPoint qui envahissent Instagram ?

Ces derniers mois, une nouvelle tendance plutôt inattendue est apparue sur Instagram : le flot habituel de selfies ainsi que les incontournables photos de chats, de plats succulents et de couchers de soleil ont laissé place à une importante vague de slides PowerPoint aux tons pastel.

Ce qui est vraiment étonnant, c’est que tous ces mini-diaporamas présentent la particularité de véhiculer des messages à la fois politiques et/ou engagés.

Crédits PIxabay

La tendance s’est particulièrement amplifiée ces dernières semaines : des slides activistes ont complètement inondé Instagram. La situation est telle que les photos de protestation et les carrés noirs sont allés jusqu’à éclipser une bonne partie des publications habituelles du réseau social.

Quand l’activisme en ligne fait fureur sur Insta

L’activisme en ligne n’est pas nouveau sur Instagram, mais il n’avait encore jamais pris autant d’ampleur sur le réseau social jusqu’à présent. Il faut dire aussi qu’Insta s’est toujours activement battu contre ce genre de publications… mais des organisations de justice sociale, telles que Planned Parenthood et Black Lives Matter, ont peu à peu amplifié la tendance.

Avant cela, les auteurs de ces fameux « PowerPoint militants » n’auraient jamais pensé que ce type de publications puisse devenir aussi viral et à la mode un jour.

C’est notamment le cas d’Avery Francis qui est devenue du jour au lendemain très populaire sur Instagram après avoir partagé un graphique intitulé « Les choses à ne pas dire à une femme noire ». Sa publication avait récolté plus de 370 000 j’aime et lui avait même rapporté 80 000 abonnés.

Depuis, militants, artistes indépendants, groupes de défense ou simples personnes bien intentionnées, tous ont détourné le fameux carrousel d’Instagram (lancé en 2017) pour en faire des diaporamas éducatifs ou engagés. Pour attirer le regard et l’intérêt des internautes, les diapositives affichent généralement des tons pastel, textes en gras, polices simples et peu de texte par image.

À lire aussi : Instagram désormais sans fin

Une tendance inattendue… mais à double tranchant ?

A priori, les diaporamas engagés qui envahissent actuellement Instagram ne sont pas créés avec des intentions malveillantes. Mais ceux qui sont familiers avec la nature de la désinformation sur les réseaux sociaux s’inquiètent tout de même du danger qu’ils peuvent représenter.

Eric Hu, ex-directeur design pour Nike, estime notamment qu’il ne faudrait surtout pas écarter la possibilité que ces fameux « PowerPoint militants » puissent être détournés en quelque chose de malveillant. Certaines personnes pourraient en effet profiter de la tendance pour partager des informations erronées qui risquent alors de devenir virales.

Et même si Instagram fait de son mieux pour traquer les publications négatives, il est peu probable que le réseau social arrive à les endiguer complètement.

À lire aussi : Quand le confinement fait d’un couple d’octogénaires des stars sur Instagram

Mots-clés instagram