Mais où donc ont été plantés les arbres de la lune ?

Tout le monde (ou presque) connaît l’histoire des fameux arbres lunaires. Elle remonte à l’année 1971, au moment où la NASA lançait la mission Apollo 14. Les astronautes Stuart Roosa, Alan Shephard et Edgar Mitchell mettaient alors le cap sur la Lune. En dehors de leurs équipements spatiaux, ils avaient également emmené une petite cargaison assez spéciale.

Dans le cadre d’une collaboration entre la NASA et le Service des forêts des Etats-Unis, ces derniers ont dû transporter une boîte contenant les graines de plusieurs espèces d’arbres américaines. En tout, ce sont presque 500 graines qui ont voyagé vers la Lune avec ces astronautes. À travers cette expérience, les chercheurs ont voulu savoir si les conditions spatiales allaient avoir un impact sur ces graines.

Photo de Thomas Breher. Crédits Pixabay

Des années plus tard, on sait que certaines d’entre elles ont poussé à peu près partout aux Etats-Unis. Des experts se sont donné pour mission de les cartographier.

Des graines qui ont voyagé 34 fois autour de la Lune

Le voyage de ces graines s’est déroulé sans anicroche. C’est à Stuart Roosa qu’on a confié la responsabilité de les garder à bord du module lunaire.

En effet, Alan Shephard et Edgar Mitchell ont dû se rendre sur la surface de la Lune.

Stuart Roosa a gardé un œil sur les graines tout au long de la mission. Elles sont restées en orbite lunaire et ont fait 34 fois le tour de notre satellite naturel avant de revenir sur Terre. Les graines ont été acheminées sans problèmes sur notre planète.

A lire aussi : La Terre sur le point de perdre sa mini lune

Une mise en quarantaine qui a failli mal tourner

Tout s’est bien passé jusqu’à cela. C’est au moment de la mise en quarantaine des graines que les choses ont failli dégénérer. Elles ont été isolées avant d’être étudiées pour s’assurer qu’elles ne transportaient aucun élément nocif provenant de la Lune. Malheureusement, lorsque les graines ont été placées dans une chambre stérile, leur boîte s’est ouverte durant la phase de décontamination.

Les graines se sont alors éparpillées et les chercheurs ont cru qu’ils les avaient perdues. Par chance, elles n’ont pas été endommagées. Néanmoins, les technologies à la disposition des scientifiques à l’époque ne leur permettaient pas encore d’évaluer les transformations subies par les graines dans l’espace. Ils ont donc décidé de les relâcher dans la nature en les plantant un peu partout aux Etats-Unis et ailleurs.

A lire aussi : On pense savoir d’où vient l’eau de la lune

Des arbres qui ont bien grandi

Stan Krugman, du Service des forêts des Etats-Unis, était en charge de ce projet à l’époque. Il a envoyé une partie des graines dans des centres du Service des forêts à Gulfport, dans le Mississippi et à Placerville, en Californie. À la surprise générale, la plupart des graines qui ont été plantées n’ont eu aucun problème à germer.

Après quelques années, le Service des forêts a annoncé qu’environ 420 graines germées.  Certaines d’entre elles ont été placées à côté de graines qui n’ont pas voyagé sur la Lune. Les scientifiques n’ont noté aucune différence au niveau des arbres qu’elles ont donnés plus tard.

A lire aussi : La Lune a bien un effet sur le sommeil

Où sont les arbres lunaires ?

De nombreuses personnes se sont posé cette question après avoir eu vent de cette histoire. Pourtant, en 1976, plusieurs cérémonies ont eu lieu pour célébrer la plantation de ces arbres. En 2016, une chercheuse du nom de Michele Tobias a décidé de cartographier ces arbres lunaires.

Pour ce faire, elle s’est aidée des travaux d’Heather Archuletta, une employée de la NASA. Cette dernière a déjà digitalisé les emplacements des arbres qui se trouvent dans des endroits publics. Heather Archuletta a ensuite publié sa carte au format KML pour faciliter sa visualisation sur Google Earth. Michele Tobias a complété son travail et a conçu sa propre carte sur Inkscape. Cette cartographie est disponible sur FOSS4G North America. Elle en a également fait une vidéo sur YouTube.

A lire aussi : Y aurait-il des os de dinosaures sur la Lune ?

Le tour des Etats-Unis pour trouver les arbres de la lune

Sur le site de la NASA, vous pouvez voir une liste complète de tous les arbres qui ont voyagé sur la Lune avec les endroits où ils ont été plantés. Certains sont restés sur le territoire américain. On peut notamment les trouver à la Maison Blanche (Washington), au camp scout de Cannelton (Indiana), au Goddard Space Flight Center de Greenbelt (Maryland) ou encore au Washington Square de Philadelphie. Des arbres lunaires ont également été plantés au Brésil et en Suisse. Certains d’entre eux ont même été présentés à l’Empereur du Japon.

La tombe de Stuart Rossa, qui est décédé en 1994, a également eu droit à son arbre venant de la lune.

Mots-clés lune