Mais pourquoi Bill Gates a acheté autant de terres agricoles aux Etats-Unis ?

Bill Gates est désormais le premier propriétaire de terres agricoles aux États-Unis. Les explications du milliardaire américain sur ces investissements restent cependant assez floues.

Un journaliste d’investigation a révélé en janvier que le co-fondateur de Microsoft avait massivement investi dans des terrains agricoles. Ces acquisitions font aujourd’hui de la deuxième fortune mondiale — selon le magazine Forbes — le plus important propriétaire de terres agricoles aux États-Unis. Cet intérêt de celui à qui on doit le système d’exploitation Windows pour l’agriculture suscite bien évidemment la curiosité des médias. Il faut dire qu’il ne s’est jamais exprimé sur le sujet. Du moins, jusqu’à récemment.

Crédits Pixabay

Gates a effectivement évoqué le sujet lors d’une récente foire aux questions visant à promouvoir son nouveau livre sur le changement climatique.

Une réponse évasive

La foire aux questions a eu lieu sur la plateforme communautaire américaine Reddit. Bill Gates était l’invité du fameux sous-reddit Ask Me Anything (AMA) ou « Demandez-moi ce que vous voulez ». Un utilisateur lui a ainsi demandé la raison pour laquelle il avait investi massivement dans des terres agricoles.

« Mon groupe d’investissement a choisi de faire cela. Cela n’est pas lié au climat », a d’abord indiqué le co-fondateur de Microsoft. S’il s’était arrêté là, la réponse aurait été concise. L’entrepreneur a toutefois continué pour quelque peu se contredire.

Un patrimoine foncier de plus de 90 000 ha

« Le secteur agricole est important. Avec des semences plus productives, nous pouvons éviter la déforestation et aider l’Afrique à faire face aux difficultés climatiques auxquelles elle est déjà confrontée », a-t-il poursuivi. Il a ensuite parlé de biocarburants. « On ne sait pas à quel point les biocarburants peuvent être bon marché, mais s’ils sont peu couteux, ils peuvent résoudre les émissions des avions et des camions. »

Bref, on ignore pourquoi Bill Gates possède un intérêt particulier pour l’agriculture. Peut-être que c’est un moyen pour lui d’augmenter ses actifs personnels tout en contribuant à la protection de l’environnement.

Le patrimoine foncier du milliardaire américain inclut désormais environ 97 000 ha de terres agricoles et près de 11 000 ha d’autres terrains. Selon le magazine américain The Land Report, ces actifs se trouvent dans 19 États américains, avec près de 28 000 ha en Louisiane et plus de 19 000 ha dans l’Arkansas.