Mais qui est l’entreprise qui veut faire interdire l’iPhone 6 en Chine ?

Apple est dans une situation assez compliquée en ce moment. Une entreprise chinoise estime en effet que la marque à la pomme a copié un de ses produits pour concevoir le design de l’iPhone 6 et elle a donc décidé de porter plainte pour faire valoir ses droits. Résultats des courses, le bureau de la propriété intellectuelle de Pékin a demandé à la firme américaine de ne plus commercialiser ce terminal sur le territoire.

Cette décision concerne également la première phablette de la marque, et donc l’iPhone 6 Plus. Curieusement, l’iPhone 6s et l’iPhone 6s Plus ne sont pas concernés par cette décision mais cela changera peut-être dans les semaines ou dans les mois à venir.

iPhone 6 Chine

L’iPhone 6 pourrait être interdit à la vente en Chine.

Si la situation est aussi problématique, c’est parce que la firme américaine est très bien implantée sur le marché chinois et elle gagne par conséquent beaucoup d’argent en vendant ses produits sur le territoire.

Apple aurait copié sur une boite chinoise pour le design de l’iPhone 6

La décision prise par le bureau de la propriété intellectuelle de Pékin pourrait donc avoir de lourdes conséquences sur ses affaires et c’est sans doute pour cette raison que le Wall Street Journal a mené une enquête de son côté pour tenter d’en apprendre un peu plus sur l’entreprise à l’origine de la plainte, Shenzhen Baili Marketing Services.

En fouinant et en contactant plusieurs de ses sources, la célèbre publication a pu déterminer que l’entreprise en question appartenait à un groupe local du nom de Digione.

Jusque là, rien de très transcendant, mais ce n’est pas fini car le groupe en question serait dans une situation financière très précaire et il pourrait même mettre prochainement la clé sous la porte. Preuve en est, il a fermé la plupart de ses sites et ses bureaux ne sont plus aux adresses indiquées.

Un simple coup marketing ?

Le Wall Street Journal a tenté à plusieurs reprises de contacter le service marketing de la société, en pure perte. Il ne répond plus aux appels et il en va de même pour la plupart de ses divisions.

Après avoir poussé plus loin ses investigations, la publication a fini par mettre la main sur un ancien employé. Ce dernier n’a d’ailleurs pas mâché ses mots puisqu’il a indiqué que cette fameuse plainte n’était qu’un stratagème marketing destiné à renflouer les caisses de l’entreprise pour éviter la banque route.

Inutile de le préciser mais l’avocat de Digione, lui, ne l’entend pas de cette oreille et il a ainsi affirmé que l’entreprise était toujours active et qu’elle avait bien l’intention de mener ce combat jusqu’au bout.

Mots-clés appleiphone 6