Malgré des retours mitigés, Sonic effectue un excellent démarrage financier

Le film Sonic avait fait grincer des dents à la publication du premier trailer. Il faut dire que le design du hérisson bleu avait de quoi faire peur, étrange mélange humanoïde ayant provoqué la colère des fans. Très rapidement, face à la grogne, la Paramount avait décidé de modifier son apparence pour un résultat beaucoup plus apprécié des futurs spectateurs. Reste que les fans étaient toujours aussi méfiants quant à la qualité du film. Et alors que Sonic est sorti le 12 février dernier sur nos écrans, grosse surprise puisque ce dernier est un véritable succès financier dans le monde – qui l’eût cru ?

Avec 57 millions de dollars en trois jours, la Paramount peut se réjouir de cette première semaine gagnante.

Reste à savoir si le film tiendra la route sur la longueur.

Sonic effectue un excellent démarrage dans le monde

Les adaptations cinématographiques de jeux vidéo sont toujours des exercices périlleux, surtout d’un point de vue financier. Et malgré les retours mitigés autour du film Sonic, le Paramount affiche un score de 57 millions de dollars en trois jours aux USA – à titre d’exemple, Detective Pikachu était à 54,3 millions. Autant dire que le studio a de quoi se réjouir alors que le succès financier du long-métrage n’était pas vraiment annoncé.

Bien évidemment, il ne s’agit là que du score au démarrage pour Sonic – même si ce dernier augure du très bon pour la Paramount. Il faudra voir sur la longueur si le long-métrage sera un véritable succès financier pour le studio. Ce bon début reste tout de même inespéré après toute la mauvaise publicité autour du design de Sonic. En revanche, du côté de la France, le succès est plus timide avec des spectateurs moins présents dans les salles obscures.

Car comme le révèle Le film français sur Twitter, Sonic n’a fait que neuf spectateurs pour sa première séance aux Halles, à Châtelet, Paris, cinéma plutôt représentatif du score final d’un film en France. La remontée semble donc compliquée sur notre territoire pour un film qui semble très peu intéresser.

En dehors des USA, la Paramount pourra sans aucun doute compter sur d’importants marchés comme le Japon ou… la Chine !

Mots-clés segasonic