Mambo & Swing, les deux nouveaux drones de Parrot

Parrot est indéniablement en train de faire sa rentrée. Une semaine à peine après l’annonce de la commercialisation du Disco, sa fameuse aile volante, le constructeur vient de lever le voile sur deux nouveaux mini drones tout aussi prometteurs : Mambo et Swing. Des drones aériens, qui vont un poil plus loin que leurs petits camarades.

A la base, la gamme des Minidrones comptait seulement deux appareils mais elle s’est considérablement étoffée en l’espace de quelques années et elle regroupe désormais pas moins de sept produits différents.

Mambo

Le Mambo en pleine action, avec sa pince.

Des produits grâce auxquels les petits et les grands peuvent conquérir la terre, les airs et l’eau.

Mambo et Swing viennent se positionner tous les deux sur le segment des drones aériens mais ils abordent la chose avec une philosophie totalement différente.

Mambo, un drone taillé pour les combats aériens

Mambo se présente ainsi sous la forme d’un quadricoptère assez proche des autres modèles présents au catalogue de Parrot. Il a tout de même un truc en plus : ses accessoires. Il est en effet livré avec deux accessoires amovibles, une pince et un canon. Grâce à lui, l’utilisateur pourra donc transporter de petits objets ou encore tirer sur des cibles.

Sur un plan un peu plus technique, l’appareil embarque aussi un accéléromètre, un gyroscope, un système de stabilisation verticale reposant sur un capteur à ultrason et un système de stabilisation horizontale reposant sur une caméra. Il sera aussi capable de filmer des scènes et il intègre une batterie de 550 mAh lui conférant une autonomie moyenne de 8 minutes.

Mambo est compatible avec iOS et Android. Il est livré avec ses deux accessoires et avec 50 billes en mousse, le tout pour un prix fixé à 119 €.

Swing

Swing, le drone dont aurait rêvé Luke Skywalker.

Swing, le X-Wing a maintenant son drone

Swing, lui, a plutôt des allures de X-Wing et il ne ressemble pas du tout aux autres produits du constructeur. Constitué de quatre ailes, il peut décoller à la verticale et voler à l’horizontale. Comment est-ce possible ? En réalité, c’est assez simple, il s’appuie simplement sur l’inclinaison des moteurs et des hélices pour passer d’un mode à l’autre.

En mode avion, il pourra atteindre une vitesse maximale de 30 km/h. Sa vitesse sera bien plus réduite en mode hélicoptère.

Swing partage de nombreux points commun avec Mambo sur le plan technique et il embarque ainsi un accéléromètre, un gyroscope et des système de stabilisation horizontale et verticale. La batterie est la même et elle propose elle aussi une capacité de 550 mAh avec cette fois une autonomie fixée à 7 minutes.

Compatible avec iOS et Android, Swing est proposé à un prix de 139 €.

Flypad

Avec une manette, c’est mieux.

Flypad, une manette pour tous les contrôler

En marge, Parrot a aussi présenté une manette, la Flypad. Elle est vendue avec le Swing et elle ressemble vaguement au contrôleur de la Xbox. Grâce à elle, la portée maximale pourra atteindre les 60 mètres, contre 20 mètres avec un simple smartphone.

Mais ce n’est pas le mieux car ce contrôleur est aussi compatible avec tous les autres drones de la marque. Côté prix, il faudra compter quelque chose comme 39 € pour pouvoir profiter de ses services.

Mots-clés mamboparrotswing