Manfrotto vient d’annoncer des gimbals

Manfrotto lance ses premiers gimbals. Les Manfrotto Gimbal 220 et Gimbal 460 entrent directement en concurrence avec des références phares du marché telles que le DJI Ronin, le Zhyiun Crane ou encore le Gudsen Moza.

Le fabricant d’accessoires pour appareil photo a discrètement lancé deux stabilisateurs. En effet, au lieu d’opter pour un évènement fortement médiatisé pour annoncer le Gimbal 220 et le Gimbal 460, Manfrotto a préféré laisser à des revendeurs le soin de nous les faire connaître. Aucun des deux produits n’est d’ailleurs pour l’instant visible sur le site web officiel de la société. En tout cas, on sait que le Manfrotto Gimbal 220 est le plus léger des deux modèles. Pouvant supporter une charge de 2,2 kg, il convient très bien aux appareils photo sans miroir et aux reflex numériques légers.

Manfrotto lance ses premiers gimbals

De plus, il dispose d’un bras secondaire détachable qui permet de l’adapter facilement à différents contextes d’utilisation.

Une stabilisation à trois axes

La caméra se fixe au gimbal à l’aide d’une plaque à dégagement rapide. Le Manfrotto Gimbal 220 est doté d’une stabilisation à trois axes. Chaque axe peut être verrouillé pour simplifier l’équilibrage du stabilisateur. On notera aussi l’existence de commandes tactiles qui permettent de modifier les paramètres de la caméra comme l’ISO et la vitesse d’obturation à partir de l’accessoire.

Par ailleurs, les utilisateurs ne manqueront pas d’apprécier le fait que Manfrotto a prévu différents modes de capture, entre autres, Inception, Timelapse, VLOG Selfie et portrait Tik Tok, pour ne citer que ces exemples.

Le Manfrotto Gimbal 460 propose la même interface de contrôle tout en étant capable de supporter une charge plus lourde, jusqu’à 4,6 kg.

Un moteur et une télécommande

Contrairement cependant au Gimbal 220 qui est décliné dans une version manuelle et dans une variante motorisée (Pro Kit), le Gimbal 460 est uniquement disponible dans une configuration Pro Kit qui vient avec un moteur de mise au point et une télécommande.

Le Gimbal 220 est censé avoir 7 heures d’autonomie en moyenne, contre 12 heures pour le Gimbal 460. Côté prix, comptez 750 dollars pour ce dernier, alors que pour la version manuelle du modèle plus petit, il faudra débourser 400 dollars. La version Pro Kit du Gimbal 220 coûte quant à elle 500 dollars. À titre de comparaison, le DJI Ronin-SC, le Zhyiun Crane 3S et le Gudsen Moza Air 2 coûtaient respectivement environ 400 €, 800 € et 500 € à leur sortie.

À noter que ces nouveaux gimbals de Manfrotto sont d’ores et déjà disponibles en précommande.

Mots-clés manfrotto