Margot Robbie n’a pas vraiment de contrôle créatif sur Harley Quinn

Pour la plupart des spectateurs, Robert Downey Jr. incarne le visage de Tony Stark. Comme Hugh Jackman renvoie à Wolverine, Patrick Stewart à Professeur X, etc. Pour Margot Robbie, l’actrice australienne représente Harley Quinn en seulement trois films – Suicide Squad, Birds of Prey et The Suicide Squad. On peut donc s’attendre à ce que cette dernière soit très impliquée puisqu’elle souhaite notamment une romance avec Poison Ivy. Margot Robbie a même été productrice du film solo sur l’ancienne psy du Joker. La femme semble donc avoir construit la personnalité et le jeu du personnage sur grand écran… Mais il n’en est rien.

Lors d’une interview, Margot Robbie a clarifié la situation quant à son implication dans le développement du personnage sur grand écran.

Margot Robbie dans Birds of Prey
Crédit : Warner Bros.

Même si Margot Robbie ne décide de rien, on imagine que la Warner tend l’oreille lorsque l’actrice a une suggestion.

Margot Robbie pense que James Gunn a été respectueux du personnage

Margot Robbie a immédiatement charmé les spectateurs en Harley Quinn dans Suicide Squad. Un film solo est né dans son sillage, Birds of Prey, dans lequel cette dernière rompt avec le Joker. Et si l’Australienne représente le visage du personnage pour la majorité des spectateurs, elle n’a aucun contrôle créatif dessus.

Lors d’une interview, l’actrice confie « n’avoir aucun regard sur [ce que la Warner] va faire ». Il n’y a que sur Birds of Prey que Margot Robbie était productrice, expliquant avoir « eu davantage [son] mot à dire ». Et pour sa troisième incarnation dans The Suicide Squad, l’Australienne pense que « James Gunn savait ce qu’il faisait, dans le respect de Harley Quinn et des fans, parce qu’il connait l’univers ».

Margot Robbie conclut qu’elle était heureuse « d’ouvrir le scénario pour me dire ‘ok, quelle version du personnage est-ce et comment est-elle ?’ ». Rappelons que Harley Quinn a déjà été dirigée par trois personnes différentes : David Ayer, Cathy Yan et James Gunn.

Chaque cinéaste a interprété le personnage à sa manière. Si Harley Quinn est très dépendante du Joker dans Suicide Squad, cette dernière s’émancipe totalement dans Birds of Prey, à la tête d’une équipe de super-héroïnes. The Suicide Squad représente approche nouvelle.