Mark Hodak, co-fondateur de Neuralink, quitte le bateau

Créée en 2016, Neuralink s’est spécialisée, comme vous le savez, dans le développement d’implants cérébraux permettant à l’homme de se connecter à diverses technologies. Elon Musk a fondé cette entreprise en s’associant avec d’autres visionnaires, dont Mark Hodak. Mais récemment, l’on a pris que ce dernier a décidé de quitter le navire.

C’est par le biais d’un tweet qu’Hodak a officiellement confirmé la nouvelle. Le co-fondateur de Neuralink n’a donné aucun détail concernant les raisons de son départ. Toutefois, à en croire une réponse de Mark Hodak à un commentaire sur Twitter, il semblerait que ce dernier n’était pas en bons termes avec Elon Musk.

Crédits Pixabay

Le fait que Mark Hodak ne fasse plus partie de Neuralink se fera bien évidemment ressentir. En effet, l’individu faisait souvent parler de lui grâce à ses idées aussi innovantes qu’extravagantes. Nous pouvons par exemple citer celle avançant qu’il sera bientôt possible de ramener les dinosaures sur Terre.

Les raisons du départ de Mark Hodak restent floues

Il y a quelques jours, Mark Hodak a donc annoncé sur Twitter qu’il a quitté Neuralink. Dans son tweet, Hodak a souligné que son départ remonte déjà à de nombreuses semaines. Cela étant, comme ce dernier a refusé de s’étendre sur l’affaire, nous ignorons totalement pourquoi il ne fait plus partie de Neuralink.

Ainsi, jusqu’à maintenant, on ne sait pas s’il a été licencié ou s’il a quitté cette entreprise de son plein gré. Malgré ce départ, Hodak soutient toujours Neuralink, même s’il ne voit pas la façon de faire d’Elon Musk d’un très bon œil. En effet, Hodak lui a lancé une pique.

C’est à travers une réponse à un commentaire sur ce fameux tweet que Mark Hodak a montré qu’il n’aimait pas la façon dont Musk conduit les affaires de Neuralink. Un internaute a en effet déclaré qu’il n’appréciait pas les changements de direction d’une firme qui n’a pas encore commercialisé un seul produit. Ce qui est clairement le cas de Neuralink, et Hodak de rétorquer qu’il était du même avis.

Un départ qui va certainement marquer Neuralink

Alors qu’il faisait encore partie de Neuralink, Mark Hodak faisait souvent parler de lui grâce à ses idées extravagantes, qui ne se limitaient pas à l’informatique et aux neurosciences. Parmi ses théories les plus célèbres, il avait par exemple récemment annoncé que d’ici une quinzaine d’années, il serait tout à fait possible de faire du film Jurassic Park une réalité.

Et après son départ de Neuralink, Mark Hodak a ironiquement évoqué cette théorie. En effet, lorsqu’on lui a demandé ce qu’il comptait prochainement faire, maintenant qu’il a quitté Neuralink, Mark Hodak a tout simplement déclaré : « Pas Jurassic Park ».

Mots-clés neuralinktwitter