Mark Zuckerberg est pour la mise en place d’un revenu universel

Mark Zuckerberg a été invité à prononcer un discours à l’université d’Harvard jeudi dernier. Le créateur de Facebook en a profité pour faire part de son opinion positive sur le revenu universel. Il s’est déclaré favorable à la mise en place d’un revenu de base. Selon lui, c’est une excellente solution pour inciter la jeune génération « [à] essayer de nouvelles idées » sans craindre les possibles répercussions financières en cas d’échec.

Rappelons que le revenu de base universel consiste à verser une « allocation universelle » à tous les citoyens de tout âge. Qu’ils travaillent ou pas, la subvention leur sera remise tous les mois, sans engagement ni contrepartie de leur part. Pour Zuckerberg, c’est LA solution pour mettre fin aux inégalités de la richesse.

Revenu universel Zucky

Certains pays ont déjà testé l’idée. On peut notamment citer la Finlande, les Pays-Bas, le Canada ou encore le Kenya.

Mark Zuckerberg se dit prêt à payer si nécessaire

Dans son discours, Mark Zuckerberg a qualifié le revenu universel comme un coussin de sécurité qui permettrait à tout le monde de tester de nouvelles idées. Grâce à ce nouveau dispositif, l’échec ne sera plus un frein aux nouveaux projets et nouvelles expérimentations. « Les plus grands succès naissent de la liberté d’échouer », a ainsi affirmé le milliardaire de 33 ans face à son auditoire.

Bien sûr, ce dispositif ne sera pas gratuit. Zuckerberg l’accepte. Il avait d’ailleurs déclaré que ce seront les gens comme lui qui devraient payer pour permettre aux autres de concrétiser leurs rêves et projets. Le jeune homme fait clairement référence aux riches personnalités comme lui.

Heureusement, les grands noms de la technologie sont nombreux à être favorables au revenu universel. Il y a par exemple Elon Musk, DG de Tesla ou encore Pierre Omidyar, créateur d’eBay.

Le revenu universel pour un « nouveau contrat social »

Le revenu universel a beaucoup fait parler de lui cette année. Le dispositif avait d’ailleurs été le thème central de la campagne présidentielle de Benoît Hamon, candidat du Parti socialiste éliminé au premier tour. Un récent sondage avait pourtant révélé que 60 % de la population française se disaient être favorables à la mise en place d’un revenu de base pour tous.

De son côté, Mark Zuckerberg n’a cessé d’encourager la jeune génération à lutter contre l’inégalité du monde par le biais d’un « nouveau contrat social ». Le revenu universel de base permettrait à tous de mieux trouver sa place dans la société, car ils peuvent exploiter leurs idées sans freins ni contraintes.

Crédits Image