Quand Mark Zuckerberg a tué une chèvre avec un pistolet et un couteau

Lors d’une interview avec Rolling Stone, Jack Dorsey nous a livré les détails du moment qui l’a le plus marqué avec le patron de Facebook.

Sans hésiter une seule seconde, il s’est ainsi remémoré un dîner durant lequel Marc Zuckerberg a tué une chèvre avec un pistolet et un couteau avant de lui servir au repas. Un souvenir qui a visiblement laissé des traces.

Le PDG de Twitter explique que le dîner s’est passé durant l’année 2011, une année où Zuckerberg s’était lancé le défi de ne manger que les animaux tués de ses propres mains. Il pouvait s’agir de cochon, de volaille, de bison.

Le défi personnel d’un milliardaire

L’idée était en effet d’en apprendre davantage sur l’agriculture durable et l’élevage d’animaux.

C’est cette prise de conscience qui a motivé le patron de Facebook à adopter une autre façon de s’alimenter. Un nouveau régime alimentaire qui n’a pas manqué de créer la controverse à l’époque.

Dorsey a donc relaté pour le compte de Rolling Stone le déroulement de ce  dîner insolite.

Tout d’abord, il a demandé à Zuckerberg ce qu’ils allaient manger au repas et ce dernier lui a alors répondu que ce sera la chèvre qu’il venait de tuer, avant d’ajouter que cette dernière se trouvait déjà dans le four.

Un dîner… original

L’invité lui a alors demandé s’il en a déjà mangé auparavant, ce à quoi Zuckerberg a répondu qu’il adorait ce plat.

Quant à l’arme avec laquelle le le jeune milliardaire a abattu la chèvre, Dorsey a hésité avant d’ajouter qu’il n’était pas vraiment certain de l’outil employé par le milliardaire. Il pense en effet que l’animal a été étourdi avec un pistolet paralysant avant d’être tué au couteau, mais il n’en est pas tout à fait sûr.

Une méthode peu conventionnelle, certes, mais ce qui a vraiment marqué Dorsey pendant ce dîner épique, c’est que Zuckerberg lui a servi la chèvre froide :  « Il sert la chèvre froid. C’était mémorable. Je ne sais pas si elle est retournée dans le four, j’ai juste mangé ma salade. »