Marre des crottes de chiens ? Affichez leurs propriétaires sur Facebook !

Facebook ne sert pas uniquement à tailler le bout de gras avec ses amis ou même à partager des GIFs animés pour faire rigoler Cindy, la secrétaire du sixième. Bien utilisée, la plateforme peut également permettre aux gens de résoudre des conflits et c’est précisément ce que prouve cette drôle d’histoire.

Karen Hoyle habite depuis plusieurs années en Cornouailles, un comté situé à l’extrémité sud-ouest de l’Angleterre. Elle aime beaucoup se promener dans la région et il lui arrive fréquemment de se promener en bord de mer.

Confit Facebook

Facebook est visiblement le bon endroit pour régler certains conflits.

C’est ce qu’elle a fait ce week-end, mais elle n’en garde pas un excellent souvenir et c’est assez logique, car elle a eu maille à partir avec un groupe de trois femmes promenant leurs chiens.

Une dispute éclate en Cornouailles…

Elle se baladait tranquillement dans les environs lorsqu’elle s’est rendu compte qu’une de ces femmes n’avait pas ramassé les déjections de son chien, un Grand Danois.

Un chien qui pèse en moyenne entre 60 et 90 kg et dont les déjections ne passent pas franchement inaperçues.

N’écoutant que son courage, Karen s’est donc dirigée vers les femmes pour leur faire part du problème et pour leur proposer quelques sacs.

Elles ont refusé poliment. Un homme passant dans les environs a bien tenté de leur faire entendre raison, mais il n’a pas eu plus de succès. Le ton est rapidement monté et les trois amies ont alors demandé à Karen de s’occuper de ses affaires.

Visiblement agacée par leur attitude, Karen a donc fait ce que nous faisons tous dans ces moments-là : elle est allée se plaindre sur Facebook. Toutefois, au lieu de publier un message sur son profil, elle a choisi de laisser une missive enflammée sur la page du District Council de la région, avec la photo des trois femmes.

… et finit sur Facebook

Beaucoup de gens ont salué son initiative. Ce n’est même rien de le dire, car la publication a été partagée plusieurs milliers de fois en l’espace de quelques heures. Elle a en a été la première surprise.

Mais ce n’est pas le plus fou, car le propriétaire du chien incriminé a rapidement eu vent de l’histoire et il a rapidement présenté ses excuses. Le conseil, de son côté, a profité de l’occasion pour rappeler les amendes auxquelles s’exposent les propriétaires indélicats qui ne ramassent pas les déjections de leur chien, des amendes qui peuvent atteindre entre 50 et 80 £ en fonction de la région.

Après, il faut tout de même noter que plusieurs personnes ont accusé Karen d’avoir succombé aux sirènes de la délation.

Mots-clés facebookweb