Mars a été le théâtre d’une double éclipse solaire, immortalisée par Curiosity

Curiosity a été le témoin privilégié d’un spectacle à la fois rare et fascinant. Le petit rover a en effet photographié deux éclipses solaires sur Mars… survenue le même mois.

Mars compte plusieurs satellites naturels. En réalité, ils sont au nombre de deux : Phobos et Deimos. Ils ont été découverts par la même personne, et plus précisément par Asaph Hall, un astronome américain du 19e siècle.

Plus fou encore, ce dernier a découvert ses deux lunes martiennes à moins d’une semaine d’intervalle. Deimos a en effet été découvert le 12 août 1877 et Phobos le 18 août 1977.

Mars et ses lunes

Ces deux lunes sont placées dans l’orbite martienne et elles tournent donc inlassablement autour de la planète rouge.

Or justement, le mois dernier, Curiosity a eu l’insigne honneur d’assister à deux éclipses solaires partielles provoquées par ces satellites : la première provoquée par Deimos le 17 mars et la seconde provoquée par Phobos moins de dix jours plus tard, le 26 mars.

Si le spectacle est fascinant, il est cependant loin d’égaler nos éclipses.

La Lune est en effet plus imposante que les satellites martiens. Elle s’étend sur un périmètre de 10 921 km, contre une dizaine et une vingtaine de kilomètres pour Deimos et Phobos. Ces dernières ne sont donc pas en mesure de masquer totalement le Soleil, contrairement à notre satellite.

En outre, ces éclipses sont assez courantes et Curiosity a ainsi assisté à plusieurs manifestations de ce type au cours de ces dernières années.

Deux éclipses capturées à moins de dix jours d’intervalle

Reste que ces événements sont toujours aussi impressionnants… et utiles. En effet, ils aident les chercheurs à mieux comprendre l’orbite des lunes martiennes et ils leur permettent aussi de les observer dans les moindres détails grâce au contraste induit par leur passage devant notre étoile.

Il faut d’ailleurs noter que les orbites de Deimos et Phobos ne sont pas aussi régulières que celle de la Lune. Elles s’influencent en effet mutuellement et c’est précisément la raison pour laquelle ces éclipses sont aussi importantes. Suffisamment en tout cas pour être évoquées par la NASA.

A noter que l’agence spatiale américaine ne s’est pas contentée d’évoquer les phénomènes. Elle a aussi mis en ligne des animations en accélérée de ces deux éclipses.

deimos

Éclipse provoquée par Deimos – Crédits NASA

Éclipse provoquée par Phobos – Crédits NASA

Mots-clés mars