Mars : des chercheurs pensent avoir trouvé des champignons

Mars abriterait-elle des champignons ? Une équipe internationale de chercheurs pensent que c’est une possibilité. Ils ont même publié un nouvel article publié dans la revue Advances in Microbiology. La prudence reste cependant de mise.

L’équipe en question comprend donc des chercheurs internationaux travaillant pour le Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics ou encore pour l’Université George Mason.

Image par adege de Pixabay
Image par adege de Pixabay 

Pour en venir à ces conclusions, des conclusions à relativiser, les scientifiques se sont principalement appuyés sur les photographies transmises par le tout dernier rover de la NASA, Perseverance.

Des champignons sur Mars, vraiment ?

Perseverance a décollé de la surface de notre planète le 30 juillet 2020, pour mettre ensuite le cap vers la planète rouge. Au terme d’un voyage long de plusieurs mois, le rover a fini par poser ses roues sur le sol martien, plus précisément dans le cratère Jezero.

Comme toutes les missions de la NASA, Perseverance a plusieurs objectifs. L’un d’entre eux consiste à étudier la surface de la planète Mars et à collecter des échantillons qui seront à terme envoyés vers la Terre. Echantillons qui nous permettront peut-être de déterminer s’il existe, ou s’il a existé, une forme de vie microbienne sur la planète.

Pour mener à bien sa mission, Perseverance s’appuie sur plusieurs instruments, mais aussi sur des caméras. Or justement, depuis son arrivée sur Mars, la NASA a pu récupérer plusieurs photos des environs, des photos qui ont donc été soumises à une équipe internationale de chercheurs.

Après une analyse poussée, ces derniers pensent précisément avoir trouvé des preuves photographiques de l’existence d’une variété d’organismes proches des champignons. Certains d’entre eux prendraient même la forme de boules rondes proches des caractéristiques de certains champignons de notre propre planète.

Des conclusions à prendre avec prudence

Si la nouvelle peut surprendre, l’existence de ces champignons serait finalement assez logique. C’est du moins ce que soutient l’article :

“Les champignons se développent dans des environnements à rayonnement intense. Des photos séquentielles montrent que des spécimens martiens ressemblant à des champignons émergent du sol et augmentent en taille, y compris ceux qui ressemblent à des boules.”

L’équipe de chercheurs

Des boules, c’est un peu mince comme indice. Certaines roches peuvent en effet prendre cette forme. Toutefois, nos chercheurs ne s’arrêtent pas là et ils donnent un peu plus de précisions dans la suite de leur article :

“Après oblitération de spécimens sphériques par les roues du rover, de nouvelles sphères – certaines avec des tiges – sont apparues au sommet des crêtes d’anciennes pistes.”

L’équipe de chercheurs

Toujours dans cet article, l’équipe évoque aussi d’autres spécimens amorphes “situés dans une crevasse”, des spécimens qui selon eux auraient fini par changer de forme et disparaître.

Toutefois, ils mettent aussi en garde. Si l’existence de champignons sur la surface martienne est biologiquement possible, ces photos restent perfectibles et les chercheurs ne peuvent pas assurer à 100 % que ces spécimens sont bien des champignons. Pour s’en assurer, il faut donc procéder à des prélèvements.

Précisons enfin que l’article n’a pas encore fait l’objet d’un examen par les pairs de ces chercheurs. Ses conclusions sont donc à prendre avec un minimum de distance et de précautions.

Mots-clés mars