Mars : le rover de Mars 2020 a franchi un nouveau cap

La NASA prévoit de lancer son rover Mars 2020 au milieu de… 2020 (d’où son nom) en destination de la planète rouge. Une échéance très proche qui pousse l’agence spatiale américaine à mettre les bouchées doubles.

Et justement, Mars 2020 vient de franchir un nouveau cap dans son développement : sa couche de protection a été retirée, il a gagné un nouveau bras et il est maintenant debout sur ses six roues, prêt a débuter son aventure martienne.

La planète Mars

Crédits Pixabay

La première couche protectrice du rover Mars 2020 a été retirée

Les nouvelles avancées ont été réalisées en ce mois d’octobre après que le rover ait été transféré du centre d’assemblage Michoud au Simulator Building du Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA pour être soumis à des tests. C’est donc sur ce site du JPL que les ingénieurs ont retiré la première couche interne du film protecteur antistatique du rover afin d’éviter toute contamination sur Mars.

Une fois la première couche de film antistatique retirée, les ingénieurs ont essuyé la dernière couche de film avec de l’alcool isopropylique à 70%. Ces deux opérations ont pour but d’empêcher les matériaux terrestres de voyager sur le rover jusqu’à Mars et de contaminer la surface de la planète.

« Le rover Mars 2020 collectera des échantillons pour un futur retour sur Terre, il doit donc respecter des mesures de propreté extraordinaires afin d’éviter la possibilité de contamination des échantillons martiens avec des contaminants terrestres », a déclaré Paul Boeder, responsable du contrôle de la contamination pour le rover Mars 2020 au JPL. « Pour garantir une propreté impeccable à tout moment, nous devons garder les choses propres non seulement pendant l’assemblage et les tests, mais également pendant les déplacements entre les bâtiments pour ces différentes opérations. », a-t-il ajouté.

Après ces deux évolutions du rover Mars 2020, les ingénieurs du JPL ont ensuite procédé, le 8 octobre, au montage des six pieds du rover afin qu’il supporte son propre poids pour la première fois.

Les jambes de Mars 2020 montées, et son bras robotique livré

Les six pieds de Mars 2020 sont en titane, ils se présentent sous la forme de tubes noirs situés au-dessus des roues de l’engin spatial. Les roues sont quant à elles en aluminium et possèdent des cales ou crampons qui l’aident à avoir de la traction sur le sol. Mais les roues montées actuellement sur le rover sont uniquement destinées à cette phase de test, elles seront remplacées par les roues définitives avant le lancement sur Mars.

« Après des années de conception, d’analyse et de test, il est fantastique de voir le rover sur ses roues pour la première fois », a déclaré Ben Riggs, ingénieur en systèmes mécaniques qui travaille sur Mars 2020 au JPL. « Toute l’équipe a hâte de le voir dans la même configuration sur Mars dans un avenir pas trop éloigné. »

Les mises à jour de Mars 2020 ne s’arrêtent pas là. Le 22 octobre, Maxar Technologies a annoncé la livraison du bras robotique du rover baptisé Sample Handling Assembly (SHA). Le SHA est conçu pour manipuler avec précision les échantillons de roche et de sol qui seront recueillis par le rover sur la surface de Mars. Le SHA constituera un atout majeur pour l’objectif du rover qui est de répondre aux questions sur l’existence potentielle, aujourd’hui ou dans le passé, de la vie sur Mars.

Le lancement de Mars 2020 vers la planète rouge est prévu pour juillet 2020 à bord d’une fusée à la base aérienne de Cape Canaveral. Il devrait atterrir sur Mars le 18 février 2021 à Jezero, un cratère d’impact de 49 kilomètres de diamètre.

Mots-clés marsmars 2020