Mars n’est pas une planète si morte que ça

Lorsque les premières images de Mars sont parvenues sur Terre dans les années 60 et 70, on ne pouvait que constater que la planète était déserte. Ce fut la fin des théories sur d’éventuelles rivières ou sur la présence d’une civilisation martienne à la surface. D’ailleurs, des études ultérieures ont pu montrer que les activités géologiques à l’origine de plusieurs éléments du relief avaient déjà cessé il y a des lustres.

Au cours des dernières décennies, l’on a cependant pu déduire des résultats obtenus à partir d’instruments plus perfectionnés comme les rovers qu’il y avait encore une certaine activité sur la planète Mars, et que celle-ci était donc loin d’être une planète morte. Dernièrement, une autre preuve de la présence d’une activité géologique sur la planète a pu être identifiée sur une image prise par l’orbiteur MRO ou Mars Reconnaissance Orbiter. Le phénomène en question est un glissement de terrain relativement récent ayant eu lieu dans un cratère près de Nili Fossae.

Crédits Pixabay

Selon les informations, le glissement de terrain a été repéré sur une image plus grande qui a été prise par la Context Camera ou CTX du MRO. L’image a été enregistrée le 21 septembre 2018 et montre une zone large de 5 km capturée alors que l’orbiteur était à une altitude de 284 km.

La Context Camera ou l’appareil à large vision

La particularité de la CTX est qu’elle a été développée pour pouvoir obtenir une vue élargie du terrain où se trouvent de plus petites roches et minéraux étudiés par les autres instruments du MRO. Ces instruments incluent par exemple l’HiRISE ou High-Resolution Imaging Science Experiment ou le CRISM ou Compact Reconnaissance Imaging Spectrometer for Mars. La CTX constitue aussi des mosaïques de zones plus larges qui sont utilisées lors du choix de sites d’atterrissage pour de futures missions.

Une des missions de la CTX est aussi le suivi de certains sites au niveau de la surface martienne pouvant subir des changements au cours du temps. C’est d’ailleurs ainsi que la caméra a pu détecter ce qu’il s’est passé dans le cratère près de Nili Fossae. C’est un des murs internes du cratère qui a subi un glissement de terrain depuis la dernière fois où la zone a été photographiée.

A lire aussi : Voilà à quoi ressembleront peut-être les fermes de Mars

La géologie en action

D’après les scientifiques, ce que montre l’image est le résultat de « processus de mouvement de masse ». C’est le nom donné aux différents mouvements de rochers et de débris descendant une pente, incluant les avalanches, les glissements de terrain ou encore les chutes de pierres. D’autres images prises auparavant avaient déjà montré des exemples de ces activités à la surface de la planète Mars.

L’on sait que le cratère sur l’image prise par la CTX se trouve au nord-ouest du cratère Jezero qui sera le site d’atterrissage du rover Persévérance de la NASA. Ce site d’atterrissage a été sélectionné à cause de l’existence du delta se trouvant près de son mur ouest. Selon les scientifiques, ce delta est la preuve qu’un cours d’eau a coulé à cet endroit il y a de cela des milliards d’années, et c’est le meilleur endroit pour rechercher des restes fossilisés.

En tout cas, pour ce qui est de la géologie de Mars, son étude va permettre de comprendre les forces qui sont à l’œuvre sur la planète et ainsi d’en savoir plus sur l’environnement martien.

A lire aussi : Mars victime d’un mystérieux vacillement au niveau de ses pôles

Mots-clés mars