Martin Couney, l’homme qui a sauvé des milliers de bébés prématurés grâce à une attraction

L’histoire se passe au cours des années 1933 et 1934 au Chicago World’s Fair. A un certain endroit de l’exposition, on pouvait lire « Bébés vivant dans des couveuses », et pour voir les bébés prématurés dans leur berceau, il suffisait de payer 25 cents. Un concept inhumain me direz-vous ? Et pourtant, ce genre d’attraction a permis de sauver des milliers de bébés prématurés, et l’homme derrière l’idée s’appelait Martin Couney.

Il a fallu une somme de 75 000 dollars de l’époque pour mettre en place l’exposition de bébés prématurés, c’est-à-dire environ 1,4 million de dollars si l’on calcule avec la valeur de la monnaie actuelle.

Un bébé empoignant le doigt d'un adulte
Crédits Pixabay

Les responsables étaient le Dr. Julius Hess, un pédiatre de Chicago, ainsi que Martin Couney, aussi connu partout aux Etats-Unis comme « le docteur couveuse ». Couney était un homme dans la soixantaine qui avait en fait déjà géré de nombreuses expositions de bébés prématurés, et ce pendant plus de 3 décennies.

La plus célèbre de ses attractions se trouvait à Coney Island dans la ville de New York. Il était reconnu par de nombreux parents comme un sauveur, vu qu’il offrait une chance aux bébés qui étaient qualifiés de « faibles » par la médecine conventionnelle. Pour Hess, l’attraction du Chicago World’s Fair était sa première expérience dans le domaine.

Au total, l’attraction de Hess et de Couney a duré 18 mois, et ce dernier a même organisé une « sortie de promotion » le 25 juillet 1934 pour les bébés qui sont sortis de la couveuse l’été précédent. Des 58 bébés dont l’équipe de Couney a pris soin en 1933, 41 sont revenus avec leur mère pour la cérémonie, et celle-ci a même été diffusée en direct à la radio.

A lire aussi : Les 7 cambriolages les plus bizarres de l’histoire

Une carrière controversée

Avec sa façon assez inhabituelle de travailler, Couney n’était pas à l’abri des critiques. Un grand nombre de médecins éprouvaient  de l’hostilité envers le docteur couveuse.

D’ailleurs, l’organisation The New York Society for the Prevention of Cruelty to Children a accusé Couney à plusieurs reprises d’exploiter les bébés et de mettre leur vie en danger en les mettant dans des shows. Mais finalement, aucune des plaintes n’a été soutenue et à partir des années 30, Couney a commencé à être pris au sérieux en tant que pionnier en médecine. Sa collaboration professionnelle avec le Dr. Hess a été une étape importante dans sa réhabilitation.

Au cours de la cérémonie destinée aux bébés ayant pu sortir de leur couveuse, le programme à la radio a bien expliqué que l’exposition de Couney n’était pas essentiellement un endroit pour exhiber des petits bébés. Selon les explications, il s’agissait d’une station pour sauver des vies, et où les bébés prématurés venant des grands hôpitaux de la ville étaient amenés pour recevoir les soins dont ils avaient besoin.

A lire aussi : L’histoire de l’ermite millionnaire

La vérité sur Couney

Couney a ainsi pu sauver des milliers de bébés au cours de sa carrière, mais en réalité, il n’a jamais été diplômé en médecine. Il a en fait toujours déclaré qu’il avait étudié la médecine à Leipzig et à Berlin.

Toutefois, aucune preuve n’existe démontrant qu’il a vraiment étudié dans ces villes. D’ailleurs, pour devenir un médecin en Allemagne, il fallait rédiger une thèse, et aucune copie de la thèse de Couney n’a pu être retrouvée à l’U.S. National Library of Medicine qui a pourtant les copies des archives allemandes.

A part cela, Couney a toujours été très évasif concernant sa date et son lieu de naissance. En fait, il est arrivé aux Etats-Unis en 1888 alors qu’il avait 19 ans. Personne à cet âge n’aurait pu devenir médecin après des études à Leipzig et à Berlin, et encore moins avoir suivi un stage à Paris avec Pierre Budin, le père de la médecine néonatale européenne, comme Couney l’a toujours indiqué lors de ses interviews.

En tout cas, le succès des travaux de Couney a attiré l’attention de certains des plus grands pédiatres américains. Jusqu’à la fin des années 30, peu d’hôpitaux avaient des couveuses pour prématurés, et les médecins ont donc envoyé les bébés auprès de Couney. Ce dernier les accueillait sans distinction d’ethnie ou encore de statut social. Il ne prenait pas non plus le moindre centime des parents, car toutes les dépenses étant couvertes par l’argent des tickets d’entrée.

Plus tard, d’éminents scientifiques ont même approché Couney pour travailler avec lui et étudier le cas des bébés prématurés. Ils ne devaient pas savoir que l’homme n’était pas un vrai docteur.

Même si Couney aurait pu être mis en prison, il a pu prendre soin de près de 8000 bébés au cours de sa carrière qui a duré environ 50 ans. Il a indiqué que 6500 d’entre eux avaient survécu. D’ailleurs, les pédiatres actuels indiquent que l’équipe de docteurs et d’infirmières que Couney avait assemblée était hautement compétente. Les bébés avaient ainsi droit aux meilleurs soins disponibles à l’époque aux Etats-Unis. Selon le Dr. Lawrence Gartner, pédiatre et professeur émérite à l’Université de Chicago, Couney est une figure importante de l’histoire médicale américaine.