Marvel ne voulait pas de Black Sabbath pour le film Iron Man

De l’aveu d’un ancien dirigeant de Marvel Studios, les cadres ne voulaient pas du groupe Black Sabbath pour la bande originale du film Iron Man, car cette collaboration impliquait de payer les droits d’un titre éponyme de la formation.

Disponible à l’achat depuis maintenant quelques semaines, The Story of Marvel Studios : The Making of the Marvel Cinematic Universe ne se veut pas avare en anecdotes sur la création du MCU, ou UCM en français.

Un extrait d'Iron Man 3
          Crédits Marvel

Parmi ces histoires figure celle ayant trait à la bande originale du tout premier film Iron Man. Elle est racontée par Jeremy Latcham, qui occupait le poste de vice-président de la production et du développement au sein de Marvel Studios.

Iron Man et Black Sabbath : la conviction d’un vice-président

On trouve plusieurs morceaux intitulés “Iron Man” dans le long-métrage éponyme, et l’un d’eux est un peu plus particulier que les autres. Composé par le groupe de hard rock britannique Black Sabbath, il ne date pas de l’époque du film puisque sorti en 1970 sur l’album Paranoid. Et si le personnage de comics était alors déjà né, cette chanson n’établissait pas un lien direct avec lui.

Quand a été suggéré d’utiliser malgré tout ce titre pour la bande originale du premier film Iron Man, le président de Marvel Studios Kevin Feige, Jeremy Latcham et leurs créatifs n’étaient pas d’accord entre eux. Car il ne s’agissait pas uniquement de payer le groupe mais aussi les droits de la chanson. Jeremy Latcham a alors dû se montrer convaincant :

“J’ai dit, ‘voilà ce que je sais – vous me payez pour vous dire ce que je trouve cool. Je vous dis que ce morceau [de musique] est cool. Je vous dis que si vous retirez la chanson ‘Iron Man’ du projet, ce n’est pas cool. C’est quelque chose de binaire’. On a fini par obtenir qu’ils acceptent de payer Ozzy Osbourne, et on avait enfin le morceau du Comic-Con… une semaine avant le Comic-Con.”

Aujourd’hui, cette chanson est liée au film pour un certain nombre de spectateurs, d’autant que la suite directe d’Iron Man a appuyé cette relation entre le super-héros et le hard rock.

Source : Screen Rant