Marvel : poursuivi pour plagiat à cause des X-Men

Les studios Marvel font de nouveau parler d’eux, mais cette fois-ci pour les mauvaises raisons. Le géant du divertissement se trouve actuellement dans la tourmente, car il fait l’objet d’une poursuite judiciaire. Un homme du nom de Zoltan Krisko a déposé une plainte contre Marvel dans laquelle il l’accuse de plagiat.

D’après Zoltan Krisko, le géant du divertissement aurait volé le générique d’une série hongroise des années 80 intitulée « Linda The Policewoman » et l’aurait utilisé pour en faire le générique de la série animée des X-Men.

Sur la toile, les internautes ont retrouvé le générique de la série hongroise et ont admis qu’il y avait de grandes similarités avec celui des X-Men. Reste à savoir comment Marvel va justifier cela.

Des compositeurs qui agissaient en connaissance de cause

Zoltan Krisko indique dans sa plainte que les compositeurs à l’origine du générique des X-Men ont intentionnellement plagié le générique de « Linda The Policewoman », car ils ont eu l’occasion de côtoyer une partie de l’équipe qui a travaillé sur la série hongroise.

« Au cours des années 80, une coopération entre des professionnels de l’industrie cinématographique de différents pays, venant du monde ‘oriental’ et ‘occidental’,  a pu se faire malgré le rideau de fer qui se dressait à l’époque. Les défendeurs Ronald Wasserman, HaimSaban et Shuki Levy, en tant que professionnels de l’industrie du film d’animation, sont tous entrés en contact avec des professionnels hongrois de l’industrie cinématographique et ont pris connaissance de la tenue du célèbre atelier d’animation organisé au Pannonia Film Studio en Hongrie, où se trouvaient des professionnels du cinéma hongrois, tels que Gyorgy Vukan. » Gyorgy Vukan n’est autre que le compositeur du générique de « Linda The Policewoman ».

Krisko demande des comptes à Marvel

Zoltan Krisko a expliqué qu’il gérait les biens de Gyorgy Vukan et qu’il exigeait que Marvel leur donne ce qui leur revient de droit.

D’après lui, X-Men doit une grande partie de son succès à son générique.

Krisko a indiqué qu’il n’avait pris connaissance de l’existence de ce générique de X-Men qu’en 2017. Il demande des dommages et intérêts à Marvel et réclame que la justice empêche le géant du divertissement d’utiliser ce générique dans ses prochaines productions.

Marvel ne s’est pas encore exprimé au sujet de cette affaire.

Mots-clés marvelx-men