Marvel’s Avengers débarrassé à son tour de Denuvo sur PC

Dans une récente mise à jour, la version PC de Marvel’s Avengers se veut plus légère car ne fonctionnant désormais plus sous la surveillance du logiciel Denuvo.

À dire vrai (puisque tout ce que vous avez lu jusqu’ici n’était qu’inepties consciemment déblatérées), il n’était pas question, à la base, de tenir dans ces colonnes un journal de bord sur tous les titres concernés de près par le logiciel anti-piratage Denuvo.

La jaquette de Marvel's Avengers
Crédit : Square Enix

Le fait est qu’à chaque fois que l’on évoque un cas de ce genre, il est tentant de le resituer dans son contexte et d’essayer de comprendre un peu mieux comment ce système peut-il perdurer alors qu’il semble contrarier de nombreux utilisateurs.

Marvel’s Avengers : un patch d’1,8 Go qui ajoute et retire

Le cas du jour concerne Marvel’s Avengers, et il va sans dire que c’est de la mouture PC dont nous allons parler. Dans une mise à jour déployée il y a peu, le jeu gagne du contenu, ce qui se veut rassurant dans la mesure où le patch pèse tout de même 1,8 Go.

VG247 souligne qu’alors que cela n’est pas mentionné dans les notes de mise à jour, le logiciel anti-piratage Denuvo ne fait plus partie des fichiers de Marvel’s Avengers. Sans doute a-t-il été considéré chez Square Enix qu’après un an d’exploitation, le titre avait atteint le gros de son objectif commercial sur PC. En tout cas au point d’accepter de le délester d’une protection contre la copie. Des joueurs ayant installé cette mise à jour attestent d’un lancement du titre devenu plus rapide. Et figurez-vous que l’on veut bien accorder toute la crédibilité du monde à ces rapports après de précédents constats semblables sur un autre titre pétri par Denuvo, Resident Evil Village.

Pour rappel, le mois dernier est sortie l’extension gratuite “La guerre pour le Wakanda” incluant notamment la possibilité d’incarner Black Panther, de nouvelles missions à remplir et d’ennemis à occire. En ce même mois d’août, Crystal Dynamics assurait que Spider-Man allait bien faire son entrée cette année sur PlayStation 4 et 5, confirmant ainsi toujours plus l’exclusivité du personnage pour les consoles de salon Sony.